Bauhaus-Universität Weimar

H YD RASTIN E. 
673 
asexuelle consécutive au greffage, ou bien une simple variation accidentelle c'est ce 
faveurnd'uneratelll'rh fTY50”' formelle- Les caractères cytologiques ne sont pas en 
Aubénines e, • .^‘'"datton. D autre part on a greffé bien souvent de Néfliers sur 
ubepines et jamais on n a constaté un cas analogue à celui de Bronvaux 
étab,îrTth“r^ ÄÄ““ “* ^ ^ 
D“S de longues recherches entreprises depuis plus de quinze ans, Dm.el (La varia- 
urlomteé T f hybridaa°n aseæueUe (C<4ré» de Lyon, 1901) a essayé, 
itout a I aide de plan es herbacees, de montrer que l’intluence du sujet sur le areffon 
su v e ïentaHblenmél“®e de caractères, plus ou moins accentué, peufs'en- 
smvre Les ravaux de Dan,en ont eu un grand retentissement par leurs conclusions 
qu allaient a l'encontre de l’opinion séculaire des horticulteurs; ’application que °ûr 
nënementVOeU„“den SUr U a peu e$rim«U’per»“ 
résultats si n«„ t”" certain nombre de praticiens et de botanistes à vérifier ces 
sultats si nouveaux et si surprenants. Griffon {Bull. Soc. Bot. Fr., 1907 679 1908 
397) a repris à peu près toutes les expériences de Dsniel et n’a jamais pu obs rver 
ÄÄ morphologique du sujet sur le greffon, et réc iroquement üe son 
d?ordre chimtafe p e‘T“ Y” 9)’ v,> ,61’ l£l07> «’» P*8 trouvé d'influence spécifique 
t oi dre chimique. Enfin les viticulteurs sont à peu près unanimes à reconnaître que 
Ygnes'américaines'n’ f '• ",** «r»lfe8» des vi*MS européennes sur les 
&nes américaines n existe pas (voir Reproduction). 
S}.1 °“ tient compte de tous ces faits, ainsi que de la critique des trois ou quatre 
oi-disant hybrides de greffe célèbres, on peut dire qu’à l’heure actuelle il rÆxiste 
ZX pTdYnS 6 de™T s’expliquer par l'hybridation a,."X 
rm’nn 1 é non P1lis due cette dernière soit impossible. Pourtant tout ce 
"1! JUSqa a P^sent> taut au Poilit de vue théorique qu’au point de vue pratique 
tend a la faire considérer comme improbable. 1 Pque» 
ED. GRIFFON. 
HYDANTOINE (glycolylurée). Voir Urée et Urique. 
HYDRASTINE (G21 H21 Az O6). — Alcaloïde qu’on extrait de 1 'Hydrastis cana¬ 
densis, en meme temps que la berbérine. Elle donne des sels cristallisables et on peut 
s’oxyde etdonn'’ nie.^hyl et aUyl-bydrastines. Traitée par l’acide azotique étendu, elle 
s oxyde, et donne de 1 hydrastimne et de l’acide opianique. 
C21H21AzO6 + O=H2O + C11H13AzO3 + C10H10O3 
hydrastme hydrastinine ac. opianique 
L’hydrastine est très voisine de la narcotine; la narcoline pouvant être considérée 
comme de l’hydrastme méthoxylée. ee 
,.^He f eté recoramandée en médecine, ainsi que l’extrait d’ff. canadensis, contre les 
rorr agies, pai Schatz, en 1883; mais son emploi ne paraît pas tout à fait justifié 
encore quelle ait une action cerlaine, vaso-constrictive, sur les vaisseaux utérins sans 
provoquer les contractions musculaires de l'utérus même, comme l’ergotine. ' ' 
five Mat Y animaux, elle agit comme une substance éminemment vaso-constric- 
live. Mais son action parait se porler surtout sur les vaisseaux innervés par le nerf 
mém'enMi “e ' aP'eS SeC“°n deS sPIancll"iqoes, les fortes doses »baissent énor- 
l’hvdrastinePY!‘,Y “Y.reUrar 4la normaIe- Ce ffni caractérise nettement les effets de 
raideurs Fde- 'I Yles vaso moteurs, et spécialement sur les centres vaso- 
gastriuue oYY a-SS‘ Y C“Ur’ ‘IU’elle ralenti'’ par l’intermédiaire du pneumo- 
Sn plus quand ils r ame”e 7 ^ s?nC0Pal’ lons Phénomènes ne se produi- 
»" ™ !.T 7 X Vagues °"1 élé secliaa"«- Les centres vaso-moteurs sont 
esî devenue trteh1sPa''a yS. ?" Y68 do5es d’hydrastine ; car, lorsque la pression 
strychnine ni l’ se’.aPres ld premiere période, caractérisée par une élévation, ni la 
strychnine, ni 1 asphyxie ne peuvent ramener la pression artérielle à la normale. 
DICT. DE PHYSIOLOGIE. ~ TOME Vin 
43
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.