Bauhaus-Universität Weimar

H EDO N AL. 
234 
Sécrétion urinaire. — Action de la phloridzine Chez les chiens diabétiques par l’extirpa¬ 
tion du pancréas (B. B., 1897, 60). — Des relations existant entre les actions diurétiques et 
les propriétés osmotiques des sucres, en collab. avec Arrous (B. B., 1899, 884). Action 
diurétique des sucres (C. ft., 13 nov. 1899). — Sur le mécanisme de la diurèse par injection 
intra-veineuse de sucres (B. B., 1900, 634).— A propos de l’action diurétique des sucres 
(B. B., 1904,260). 
Sérums artificiels. Irritabilité. — En collab. avec Fleig : Sur l’entretien de l’irritabi¬ 
lité de certains organes séparés du corps par immersion dans un liquide nutritif artificiel 
(B. B., 1903, 1103 et C. R. cxxxvn, 217). — Influence de la température sur la survie de 
certains organes séparés du corps et leur réviviscence dans un liquide nutritif artificiel 
(B. B., 1903, 1199). — L’eau de mer constitue-t-elle un milieu nutritif capable d’entretenir 
le fonctionnement des organes séparés du corps? (B. B., 1903, 306). — Action des sérums 
artificiels et du sérum sanguin sur le fonctionnement des organes isolés des mammifères 
[Arch, internat, de Physiol., 1903, 93-126). 
Système nerveux. — Étude anatomique sur la circulation veineuse de l’encéphale (Thèse 
in. de Bordeaux, 1888). — Étude critique sur l’innervation de la face dorsale de la main 
(Internat. Monatsschr. f. Anat. u. Phys., 1889, fasc. 4 et 3). — Quelques expériences de 
destruction de la zone visuelle chez le singe (Montpellier médical, x, 1900). — Recherches 
sur l’action du chloralose, en collab. avec Fleig : action du chloralose sur quelques réflexes 
respiratoires (B. B., 1903, 41 et Arch. Internat, de Pharmac. et Thér., 1893, 361-380). — 
Inhibition de mouvements observée sous l’influence du chloralose (B. B., 1903, 118). 
Chloralose et inhibition (Arch. Internat, de Pharm, et Thérap., 1904, xm, 107-116). — 
Sur la présence dans le nerf laryngé supérieur de fibres vaso-dilatatrices et sécrétoires 
pour la muqueuse du larynx (C. R., 1896, cxxm, 267 et Pressemédic., 1896, 645). — Inner¬ 
vation vaso-motrice du larynx (B. B., 1906, 952 et Arch, internat, de Laryngol., 1906, 
n° 3, 840-853 et 1907, n° 1, 174-181). — Étude expérimentale du poison des flèches du 
Tonkin, en collab. avec Boinet (A. d. P., 1891, 373-381). 
Ouvrages de vulgarisation. — Précis de Physiologie (5e éd., O. Doin, Paris, 1907). Tra¬ 
duction de la 2e édition allemande du Traité de Physiologie générale de Verworn (Schleicher, 
Paris, 1900). — Articles « Digestion »et « Diabète » du Dictionn. de Physiol. — L’alcool 
aliment, cl’après des expériences récentes (Montp. mèdic., 1903, 297 et 328). — L alcool et 
sa valeur alimentaire, en collab. avec Roos (Rev. gén. des Sc., 1903, 671-677). La vieil¬ 
lesse physiologique et la mort naturelle (Montp. mèdic., 1904, 53). L eau de met, 
milieu vital (Montp. méclic., 1905, 253). 
HÉDONAL. — Cette substance fut découverte et étudiée expérimentalement 
par Dreser (1) en 1899. En raison du sommeil agréable qu’elle procure, il proposa de 
l’appeler hédonal (fjSovr], plaisir). 
Constitution chimique. — C’est un corps très voisin des uréthanes dont Schmie¬ 
deberg (2), dès 1885, avait vu les propriétés hypnotiques. Ceux-ci sont des dérivés de 
l’acide carbamique avec substitution d’un radical d’hydrocarbure à l’H de l’oxhydrile : 
AzH2 
CO 
ÖCH2CH3 
éthyluréthane 
Si à l’éthyluréthane on ajoute le groupement propyle, on obtient le propyl-méthyl- 
carbinol-uréthane, ou hédonal. 
AzH- 
CO 
OCH.CH» 
I 
C3H7 
Hédonal
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.