Bauhaus-Universität Weimar

FŒTUS. 
511 
le tronc brachio-céphalique, à gauche la crosse de l’aorte avec la carotide commune et 
la sous-clavière gauche. Le sixième arc disparaît dans presque toute son étendue, ainsi que 
la portion descendante de l’aorte droite; mais, dans sa portion interne, il forme la branche 
droite de l’artère pulmonaire; à gauche, le sixième arc donne la branche gauche de 
l’artère pulmonaire, et le canal artériel ou canal de Botal, qui établit une large com¬ 
munication entre l’artère pulmonaire et l’aorte descendante. Enfin l’extrémité supé¬ 
rieure du bulbe aortique s’est divisée de telle sorte que son segment antérieur forme le 
tronc de l’artère pulmonaire, tandis que le segment postérieur appartiendra au système 
■aortique. Tout à fait au début de la période qui correspond à la circulation allantoï- 
Fig. 77. — Systèmes artériel et veineux 
primitifs. — o, o, Veines omphalo- 
mesentériques. — C, Cœur. — A, A, 
Aortes dorsales. — 1, Arcs aortiques; 
2, Veine cardinale antérieure ; 3, Veine 
cardinale postérieure. — 4, Aorte des¬ 
cendante. — 5, Artères omphalo-mé- 
sentériques. — 6, Aorte caudale.— 7, 
7, Artères ombilicales. — 8, 8, Canaux 
de Cuvier (d’après Debierre). 
>h.-més. 
Fig. 78. — Schéma de l’appareil cardio-aortique 
de l’embryon. 
Les 6 arcs aortiques sont complets, le cœur se dé¬ 
double en une oreillette (O) et un ventricule (V). — 
Car, Détroit (étranglement) auriculo-ventriculaire. 
— Cbv, Détroit (étranglement) bulbo-ventriculaire 
(entre le bulbe artériel et le ventricule). — kp, Artère 
pulmonaire. — Add, Aortes descendantes droite et 
gauche. — a, Aorte abdominale. — kom, Artère 
omphalo-mésentérique (d’après Debierre). 
dienne, les deux aortes descendantes se sont fusionnées sur la ligne médiane au-dessous 
du cœur en un canal impair et médian, puis la portion de l’aorte descendante droite 
qui s’étend jusqu’au point de fusion des deux aortes primitives disparaît, comme il a été 
-dit, avec les cinquième et sixième aortiques droits. Les extrémités inférieures, non fusion¬ 
nées, des aortes sont devenues les artères ombilicales. Chez l’embryon humain, la fusion 
des deux aortes se produit du dix-neuvième au vingt et unième jour, alors que l’embryon 
mesure une longueur de trois à quatre millimètres; chez l’embryon de lapin vers la deux 
cent vingt-quatrième heure. Par suite de la soudure des deux aortes, les artères vitellines, 
qui naissaient isolément de chacun de ces vaisseaux, proviennent maintenant du même 
canal. Dans la suite l’artère vitelline gauche, comme nous l’avons déjà vu, s’atrophie et 
disparaît; le tronc persistant de l’artère droite fournira la mésentérique supérieure.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.