Bauhaus-Universität Weimar

240 
ÉLASTICITÉ. 
même espèce animale il y a de grandes variations individuelles, mais la forme générale 
de la courbe reste toujours la même chez l’animal sain. 
Un des faits les plus remarquables, c’est que toujours le point de plus grande exten¬ 
sibilité se produit pour la pression moyenne du sang chez l’animal soumis à l’expérience. 
160 170180 
100 HO 120 l3o llf.0 l5o 
20 3o ko So 60 70 
Fig. 103. — Élasticité des artères, d’après Roy. 
Ce fait d’adaptation fonctionnelle montre bien, s’il en était besoin, le rôle important joué 
par l’élasticité artérielle dans la mécanique de la circulation. 
Enfin chez l’homme, ce n’est que chez les individus très jeunes que l’élasticité arté¬ 
rielle est aussi parfaitement adaptée aux besoins du corps que chez les animaux, il en 
est généralement ainsi jusqu’à ce que les vaisseaux aient atteint leur complet dévelop¬ 
pement. Dans un âge plus avancé les artères perdent de plus en plus les qualités qui 
leur permettent de remplir leur pleine fonction dans l’économie. 
6. Nerfs. — L’élasticité des nerfs n’a pas par elle-même une importance bien consi¬ 
dérable. Sans doute, comme pour les autres organes des membres, ils doivent dans les 
divers mouvements, pouvoir s’allonger sans en souffrir et revenir ensuite à leur longueur 
primitive. Mais c’est à cela que se borne tout l’intérêt de leur élasticité, ils n’ont pas à 
intervenir dans le travail. 
Wertheim a cependant fait un certain nombre d’expériences sur les nerfs, il a donné 
leur formule d’allongement, et en a tiré, suivant le procédé que nous avons indiqué plus 
haut, une valeur du coefficient d’élasticité. 
Voici quels sont les résultats de Wertheim : 
SUBSTANCES. 
AGE. 
POIDS 
spécifique. 
FORMULE 
d’allongement. 
COEFFI¬ 
CIENT 
d’élaslicité. 
COHÉSION. 
; Poplité interne . . 
21 ans. 
1,03S 
0,769 
Sciatique ..... 
21 ans. 
1,030 
y2 = 9890,0 x2 + 36,56 a?. 
10,053 
0,900 
L Sciatique..... 
35 ans. 
1,071 
y2 = 1720,4 x2 + 573 a;. 
23,943 
0,963 
1 Tibial postérieur . 
35 ans. 
1,040 
4,959 
] Tibial postérieur . 
40 ans. 
1,041 
y2 = 1426,2 a;2 + 149,28 a;. 
26,427 
1,300 
Nerfs. .'Sciatique.. . . . . 
60 ans. 
1,028 
y2 =5417,5 a;2 + 755,4 a:. 
13,517 
0,800 
! Cutané péronier. . 
70 ans. 
1,052 
y2 = 1708,8 a:2 + 1078,1 a:. 
23,878 
3,530 
1 Sciatique..... 
74 ans. 
1,014 
y2 = 5032,0 a:2 + 936,8 a:. 
14,004 
0,590 
I Tibial postérieur . 
74 ans. 
1,041 
y2 = 905,0 x2 + 960,2 x. 
32,417 
1 Saphène externe. . 
74 ans. 
1,050 
\ Le même, desséché. 
74 ans. 
1,129 
y2 = 36,792 a; + 49,18 x. 
164,198 
9,46 
Wertheim a, de plus, voulu se rendre compte des variations que pouvait subir ce coef¬ 
ficient d’élasticité dans les jours qui suivaient la mort. Il a pour cela fait une expérience 
sur un gros chien, et a trouvé que le coefficient d’élasticité augmentait sensiblement.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.