Bauhaus-Universität Weimar

DIGESTION. 
937 
glycose et de plus émulsionne les graisses; enfin chez les orthoptères herbivores il ne 
semble plus y avoir formation de sucre dans l’intestin moyen : ce corps serait produit et 
absorbé en totalité dans le jabot. » L’intestin moyen se vide dans l’intestin terminai dont 
la première portion généralement grêle et longue est sans doute le siège d’une absorp¬ 
tion active, et la seconde plus large ne sert que de réservoir stercoral. Certaines substances 
(chitine, cellulose, chlorophylle) résistent au travail digestif et sont rendues avec les- 
excréments. 
En 1876, Jousset de Bellesme)1 étendit à la blatte orientale les faits que Plateau avait 
indiqués pour la digestion de l’albumine et des graisses chez les coléoptères carnassiers; 
il constata de plus l’interversion du sucre de canne dans le tube digestif de cet animal. 
Cette interversion du sucre a été vue aussi par Balbiani chez le ver à soie. Pourtant Jousset 
admit que le suc sécrété par les cæcums présente une réaction faiblement, mais nette¬ 
ment, acide, tout en l’assimilant, du reste, au suc pancréatique malgré son acidité. 
Plateau2 contesta cette acidité des cæcums dans une note sur les phénomènes de la 
digestion chez la blatte américaine. Cependant, dans un travail ultérieur3, il revient sur 
sa première opinion : « que chez tous les insectes à l’état normal les sucs digestifs sont 
alcalins ou neutres, jamais acides ». 11 convient qu’en employant une teinture de tour¬ 
nesol sensible au 1 /20000 de HCl, on peut déceler une acidité très faible dans les liquides 
digestifs des insectes carnassiers et omnivores; mais il maintient que chez les phyto¬ 
phages ces liquides sont alcalins. L’ardeur de la discussion sur ce point entre Plateau et 
Jousset provenait de leur préoccupation à comparer les sucs digestifs de ces animaux 
inférieurs à ceux des vertébrés. Mais cette question de réaction n’a pas l’importance 
qu’ils lui attribuaient, depuis que Krukenberg (loc. cit.) a extrait des cæcums de la blatte 
un ferment qui digérait la fibrine crue ou cuite, aussi bien en solution acide qu’alcaline. 
Dans cette dernière solution, il se formait aussi comme produit de digestion un corps 
qui présentait la réaction de l’eau bromée. Ce ferment, dit Krukenberg, réunit donc les 
propriétés de la pepsine et de la trypsine, dont il constitue peut-être aussi seulement un 
mélange. Cette opinion, déjà formulée par le même auteur pour le foie d’écrevisse, 
comme nous.l’avons dit plus haut, n’est cependant pas des plus solidement assises. Elle 
suppose en effet que la trypsine est inactive en milieu acide, ce qui n’est pas admis par 
tousles expérimentateurs. Nous reviendrons plus loin sur ce fait en parlant des travaux 
de Bourquelot sur la digestion chez les céphalopodes. W. Biedermann4 6, qui récemment 
a étudié la digestion chez la larve du Tenebrio molitor (ver de farine), a constaté égale¬ 
ment que la sécrétion des cellules épithéliales de l’intestin (il n’y a pas de glandes diges¬ 
tives extérieures chez cet animal) ne correspond pas à celle de l’estomac, mais bien à la 
sécrétion pancréatique des vertébrés. Car elle possédait l’action amylolytique, interver¬ 
tissait le sucre de canne, digérait les albuminoïdes avec formation de tyrosine et forma¬ 
tion d’une coloration brune (présence d’une oxydase) et enfin saponifiait les graisses. De 
plus la larve formait aussi, comme les vertébrés, de la graisse neutre avec les acides gras,, 
car après injection d’acides stéarique et palmitique on trouvait de la graisse dans l’épi¬ 
thélium intestinal. 
Arachnides. — Les mémoires de Plateau sur la digestion chez les Aranéicles dipneu- 
mones3 et chez les PhalangidesG représentent encore ce qui a été écrit de plus important 
sur le sujet. Il faut dire cependant que, dès 1835, E. Blanchard7 avait exécuté quelques 
expériences sur la digestion chez les Scorpionides; ce naturaliste est même le premier 
1. Jousset de Bellesme. Recherches sur les fonctions des glandes de l'appareil digestif des 
insectes (C. R., 1876, lxxxij, 97). 
2. Plateau [Bull. Acad. roy. des sc. de Belgique, 1876). 
3. Plateau. Note additionnelle au mémoire sur les phénomènes de la digestion chez les Insectes 
[Bull. Acad, des sc. de Belgique, 1877, 710). 
4. W. Biedermann. Beiträge zur vergleichenden Physiologie der Verdaunung I. Die Verdau- 
unng der Larve von Tenebrio molitor. A. g. P., lxxii,1898, 105. 
5. F. Plateau. Recherches sur la structure de l’appareil digestif et sur les phénomènes de la 
digestion chez les Aranéides dipneumones [Bull. Acad. roy. des sc. de Belgique, (2), xliv, 1877). 
6. Notes sicr les phénomènes de la digestion et la structure de l’appareil digestif chez les Pha- 
langides [Ibid., 1876, 719). 
7. E. Blanchard. Organisation du règne animal (Arachnides, 66 et C. ff.,(xxi,tl256, 1855).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.