Bauhaus-Universität Weimar

258 
CŒUR. 
1° L’excitabilité, dans les premiers jours du développement, est très faible; elle aug¬ 
mente progressivement avec le développement graduel de l’embryon. 
2° Nous observons, comme conséquence naturelle du développement de cette exci¬ 
tabilité, une diminution graduelle dans la résistance de la fonction cardiaque à l’action 
nocive des excitations extérieures. 
3° L’excitabilité et la fonction cardiaque présentent des oscillations diverses et même 
opposées, de sorte qu’un cœur fonctionnant activement peut être beaucoup moins exci¬ 
table qu’un autre cœur qui, par exemple, ne fonctionnerait pas du tout. 
4° Il arrive parfois que les conditions qui dépriment l’activité fonctionnelle du cœur 
embryonnaire en exaltent l’excitabilité, et vice versa. 
Ces conclusions sont basées sur les faits suivants : a) Tandis qu’un cœur au troi¬ 
sième jour de développement peut continuer à se 
contracter pendant environ quatre-vingt-cinq 
minutes, le cœur d’un poulet à terme s’arrête au 
bout d’un laps de temps n’atteignant pas trois 
minutes. Il faut noter encore qu’un cœur à son 
quatrième jour de développement, laissé in situ 
dans l’embryon, ne se contracte pas pendant plus 
de trente-quatre minutes, landis qu’un autre, dans 
la même période de développement, mais séparé 
de l’embryon, se contracte pendant vingt-cinq 
minutes. 
b) Tandis que l’excitabilité d’un cœur du troi¬ 
sième jour est exprimée par un écartement de la 
bobine d’induction de du Bois-Reymond de 7 cm., 
celle d’un cœur au douzième jour est exprimée par 
une distance de 23 cm. 
Fano disposait le cœur entre deux électrodes mé¬ 
talliques sur un porte-objet : il observait le rythme 
cardiaque et au moyen d’un clavier de télégraphiste 
il en inscrivait les pulsations sur un cylindre en¬ 
fumé et à rotation. Il étudia ainsi les variations du 
rythme provoquées par l’excitation électrique. 
Les résultats obtenus par celte méthode, que 
nous nommerons cardioscopique, sont nombreux et 
importants. 
Ainsi, il observa que dans un cœur embryon¬ 
naire, extrait de l’organisme, la fréquence des con¬ 
tractions diminue avec le temps, et que les con¬ 
tractions, qui étaient d’abord régulièrement ryth¬ 
miques, deviennent par la suite allorythmiques et 
arythmiques. Il vit que le segment veineux du cœur continue à se contracter plus long¬ 
temps que le segment ventriculaire; que dans la période d’épuisement les contractions 
ventriculaires se succèdent isolées ou par groupes, et que tantôt le segment veineux, tan¬ 
tôt le ventricule présentent à un certain moment des groupes de contractions pério¬ 
diques. Ces groupes seraient, en outre, toujours formés, dans les régions veineuse et 
artérielle, de contractions égales. 
Fano (Fano et Badano. Sulla fisiologia del cuore embrionale del polio nei primi stadi dello 
sviluppo. Arch. p. I. scienze mediche, xiv, 1889) a, dans une publication plus récente, 
adopté, ainsi que nous l’avons dit, la méthode photographique et une technique absolu¬ 
ment nouvelle : se mettant, de plus, dans des conditions d’observations plus favorables, 
il a enregistré les mouvements des régions veineuse et artérielle du cœur embryonnaire 
du poulet entre le second et le troisième jour du développement. Les résultats les plus 
importants de ses l’echerches sont les suivants (fig. 72). 
1° La forme de la contraction cardiaque est la forme péristaltique, et l’onde chemine 
de la région veineuse à la région artérielle avec une vitesse variant, selon les diverses 
conditions de vigueur ou d’épuisement du cœur, de 11,5 à 3,6 millimètres par seconde. 
Fig. 72. — Forme du cœur embryonnaire 
de poulet au troisièmejour d’incubation. 
AD, extrémité veineuse. — BC, extré¬ 
mité artérielle. — F, segment ventri¬ 
culaire. 
L’échelle correspond à 1 millimètre ; 
chaque division à 0mm,05: (Fano.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.