Bauhaus-Universität Weimar

870 
COBAYE. 
Le sous-clavier s’étend de la lre articulation chondro-sternale à la clavicule. Les fibres 
postérieures échappent à cette insertion et se réunissant à un faisceau qui prend nais¬ 
sance sur le bord postérieur de cet os, se terminent avec lui sur le bord postérieur 
de l’apophyse crochue. Ce faisceau scapulo-claviculaire externe croise l’extrémité 
du sus-épineux. Un second faisceau scapulo-claviculaire interne, beaucoup plus épais, 
s’étend sur le sus-épineux, depuis la clavicule jusqu’à la moitié interne du bord 
scapulaire. 
Le grand dentelé uni à Yangulaire forme un vaste éventail charnu qui rayonne du bord 
spinal à l’omoplate, vers les apophyses transverses des 6 dernières vertèbres dorsales et 
les 8 premières côtes. 
La région thoracique antérieure qui présente, comme on l’a vu, un faisceau venant 
du scalène moyen, offre encore les deux autres variétés de muscles supra-costaux que l’on 
peut rencontrer, le prolongement thoracique du grand droit de l’abdomen recouvert par 
le muscle sterno-costal qui va de la lre côte, en dehors du droit, aux 3e, 4° et 3e articu¬ 
lations chondro-sternales. 
Le grand droit de l'abdomen naît de la lre côte, du 1er cartilage costal et de la partie 
voisine du sternum. IL forme une bandelette aplatie qui descend sous le pectoral, le peau- 
cier et le grand oblique, au-devant des cartilages costaux, s’élargit au niveau de l’abdomen 
et s’entre-croise au-dessous du pubis avec le grand droit opposé. Il est placé dans son 
trajet abdominal entre le transverse et le petit oblique. Sa décussation terminale n’est pas 
complète. Une petite partie de fibres externes s’accole au muscle entre-croisé et limite 
avec lui la partie interne et postérieure de l’orifice inguinal superficiel. Le grand droit 
s’insère au pubis et à l’arcade crurale jusqu’à la rencontre du petit oblique. Le pyramidal 
est absent. 
Le vaste plan formé par le grand oblique s’insère sur les 9 dernières côtes, et rayonne 
vers la ligne médio-sternale, la ligne blanche et l’atcade crurale, accolé plutôt qu’inséré 
au bord externe de l’aponévrose lombo-sacrée. Son aponévrose d’insertion à la ligne 
blanche est étroite et régulière : elle cesse au niveau de l’entre-croisement des droits par 
l’insertion du faisceau qui forme le pilier interne de l’orifice inguinal. Le pilier externe 
se fixe sur le pubis et la partie antérieure de la symphyse. 
Le petit oblique s’insère sur la moitié externe de l’arcade crurale, sur la'crête iliaque, 
sur les apophyses épineuses lombaires, par l’intermédiaire de l’aponévrose lombo-sacrée 
et sur le sommet des quatre dernières côtes. L’aponévrose qui l’unit à la ligne blanche est 
très élargie dans sa portion antérieure : elle se rétrécit en arrière. 
Le transverse qui se sépare difficilement du petit oblique dans sa moitié dorsale s’in¬ 
sère à l’arcade crurale et à la crête iliaque, à l’aponévrose lombo-dorsale et aux huit 
dernières côtes. Il se fixe à la ligne blanche par de courtes fibres aponévrotiques formant 
une bandelette étroite. 
Le carre des lombes naît des parties latérales des corps vertébraux des cinq dernières 
lombaires et du sommet de leurs apophyses transverses et s’insère sur la face ventrale 
de l’ilion. 
Diaphragme. — Les piliers s’insèrent sur le corps de la 2e vertèbre lombaire : le droit 
est plus petit que le gauche. Us sont unis par un faisceau qui vient du droit. Les liga¬ 
ments cintrés s’attachent à la tête de la 12e côte. Le centre phrénique forme un vaste 
triangle à bords festonnés, à base postérieure, qui reçoit les piliers, dans une large 
échancrure. L’insertion thoracique des fibres latérales suit une ligne oblique étendue de 
la tête de la 12e côte à l’appendice xiphoïde. Le faisceau xiphoïdien est assez nettement 
séparé des fibres latérales. 
Muscles du membre thoracique. — Épaule et bras. — Le deltoïde est divisé en trois 
portions distinctes : l’antérieure, delto-claviculaire, forme une longue bandelette étendue 
au-devant du bras, de la clavicule osseuse à l’extrémité inférieure de l’humérus : la por¬ 
tion moyenne, delto-acromiale, triangulaire, couchée sur la ’face postérieure du moignon 
de l’épaule s’insère au bord antérieur de l’apophyse crochue d’une part, au bord anté¬ 
rieur de l’humérus au-dessous du trochanter, de l’autre. La portion postérieure, delto-spi- 
nale, plus petite, se porte horizontalement sous l’apophyse crochue de l’épine de l’omo¬ 
plate à l’humérus sur lequel elle se fixe avec la portion moyenne. Le sus-épineux, remar¬ 
quable par son développement, couvre parson insertion humérale la partie supérieure de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.