Bauhaus-Universität Weimar

48 
CERVEAU. 
1889. — Dorta. Étude critique et expérimentale sur la température cérébrale (Diss. 
Genève). — Thierfelder. Gehirnzucker (Z. p. C., xiv). 
1890. — Beck (A.). Die Ströme der Nervencentren (C. P., iv, 572-573). — Die Bestim¬ 
mung der Localisation der Gehirn und Rückenmarcksfunctionen vermittelst der elektrischen 
Erscheinungen (Ibid., iv, 473-476). — Fleischl Marxow (E.). Mittheilung betreffend die 
Physiologie der Hirnrinde (C. P., iv, 537-540). — Kühne et Chittenden. Ueber das Neuro¬ 
keratin (Z. B., xxvi, 291-324). — Novi (I.). In fl. du chlorure de sodium sur la compos, chim. 
dii cerveau (A. i. B., xv, 203). 
1892. — Féré (Ch.) et Herbert (L.). Note sur l’inversion de la formule des phosphates 
éliminés par l’urine dans Vapathie épileptique et dans le petit mal (B. B., 260 et 329). — 
Kuppel (W. G.). Zur Kenntniss des Protagons (Z. B., xxxi, 86-100). 
1893. — Halliburton. The proteins of nervous tissues (J. P., xv, 90). — Kossel et 
Freytag. Ueber einige Bestandttheile des Nervehmarks und ihre Verbreitung in den Geweben 
des Thierörkpers (Z. p. C., xvii, 431-456). — Plügge. Beitrag zur Kenntniss des Cerebrins 
(Arch. d. Pharm., ccxxxi, 10). 
1894. — Mosso (A.). La temperatura del cervello. Studi Tefmometrici. Milano, Trêves, 
8°, 196 p., 49 pl., 5 tabl. graph.). 
1895. — Hammarsten (0.). Lehrb. der phys. Chemie, 3° éd. Wiesb., xn, 348-355. 
1896. — Belmondo (E.). Contributo critico e sperimentale allô studio dei rapporti tra le 
funzioni cerebrali e il ricambio (Riv. sper. di fren. e med. leg., xxii, 657-748). 
1897. — Gautier (A.). Les manifestations de la vie dérivent-elles toutes de forces maté¬ 
rielles ? 8°, Paris, 29 p. — Soury (J.). La thermométrie\cêrébrale(Rev.philosoph.,xu\, 388-409). 
CH. R. 
g IX. — RÉSUMÉ GÉNÉRAL 
On doit maintenant, après les nombreux faits de détail, qui ont été mentionnés au 
cours de cet article, essayer de présenter d’une manière précise, si possible, et générale, 
la fonction du cerveau. 
Caractère psychologique de la fonction cérébrale. — Les autres appareils 
organiques, foie, cœur, ovaires, muscles, ont des fonctions qui sont matérielles, etréduc- 
ibles à des phénomènes extérieurs, chimiques ou dynamiques, ou morphologiques. Mais 
le cerveau a une fonction qui n’existe certainement dans aucun de ces tissus; il a la con¬ 
science et l’intelligence. Cette conscience, cette intelligence créent un fossé profond entre 
la physiologie du cerveau et celle des autres organes, si bien que la connaissance de 
l’âme, du moi, fait l’objet de toute une science qu’on a souvent cherché à séparer de la 
physiologie proprement dite, la psychologie. En réalité, malgré tous les efforts des 
psychologues, la psychologie se confond avec la physiologie du cerveau, encore que les 
méthodes de la psychologie diffèrent à maints égards des méthodes de la physio¬ 
logie. 
A vrai dire, quoique le cerveau soit le siège et l’organisme de la conscience, il pos¬ 
sède, au même titre que les autres appareils, des fonctions physiologiques simples. 
Nous devons donc distinguer dans le cerveau, une fonction psychique proprement 
dite qui est la conscience, ou connaissance du moi, et une fonction exclusivement physio¬ 
logique. par laquelle, comme les autres organes, il peut produire des phénomènes chi¬ 
miques ou dynamiques. 
Cette distinction s’impose; car d’autres parties du système nerveux sont dotées de 
fonctions dites physiologiques, qui s’accompagnent de phénomènes chimiques et dyna¬ 
miques, et ils ne produisent pas de phénomènes de conscience. 
Relations des phénomènes psychiques avec la morphologie des cellules 
nerveuses. — Les beaux travaux des histologistes et des anatomistes contemporains, 
parmi lesquels il faut citer surtout Ç. Golgi et Ramon y Cajal, ne peuvent malheureuse¬ 
ment pas être, croyons-nous, de grande utilité pour l’explication des phénomènes psy¬ 
chologiques. Ce n’est pas de là que nous viendra la lumière. 
Même ce fait, si important, que les protoplasmes de la cellule nerveuse sont doués de 
mouvements propres, et peuvent émettre à distance des prolongements adventices de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.