Bauhaus-Universität Weimar

CHIEN. 
539 
y) Viande, hydrates de carbone et graisses. — Quant aux hydrates de carbone associés 
à la viande et à la graisse, non seulement ils épargnent les albuminoïdes, mais ils dimi¬ 
nuent aussi de beaucoup la consommation des corps gras. 
6° Ration d’entretien. — Les recherches de Voit (H. H., vi, 527) ont donné les chiffres 
suivants d’albumines, graisses ou hydrates de carbone nécessaires par kilog. du poids 
du chien, pour maintenir le statu quo. 
Consommation par kilogramme. 
POIDS 
DU CORPS, 
POUR I KIL. DD POIDS DU CORPS. 
ALBUMINE. 
GRAISSE 
ou hydrate 
de carbone. 
Chien âgé....... 
kil. 
42,4 
gr. 
2,60 
3° 2 5 
— 
39 
2,82 
3,08 
Chien jeune et maigre. . 
27,6 
3,19 
4,53 
4,32 
7,63 
4,63 
§ IX. — Reproduction. 
I. Organes génitaux mâles. — a) Testicules; 6) Pénis; y) Prostate; 8) Sperme; e) Liquide prosta¬ 
tique. — II. Organes génitaux femelles. — a) Ovaires; g) Utérus; y) Vagin et vulve, — 
III. La puberté. — IV. Le coït. — Y. La fécondation. — VI. La gestation. —VII. Le pla¬ 
centa. — VIII. Le développement de l’embryon et du fœtus. 
1° Organes génitaux mâles. — a) Les testicules sont placés entre les membres abdomi¬ 
naux, non loin de l’anus. Ils ont une forme ovalaire, arrondie, et sont intimement liés 
aux épididymes qui se trouvent sur leur bord dorsal. Les nerfs du scrotum proviennent 
des lre et 3e ou 2e et 4° paire lombaire; les nerfs du crémaster, de la 3e et 4e lombaire 
(Langley et Anderson, J. P., 1895-96, xix, 71-139). 
Le canal déférent se dirige sur le bord dorsal du testicule, jusqu’à la tête de l’êpidi- 
dyme. Il gagne l’anneau inguinal externe accompagné des vaisseaux, traverse le canal 
inguinal, l’anneau inguinal interne et arrive dans la cavité abdominale. Il pénètre 
ensuite dans la cavité pelvienne, croise l’urètre, la veine ombilicale, se dirige sur la 
paroi dorsale de la vessie dans la direction caudale, et débouche dans l’urèthre près du 
col de la vessie dans [une proéminence ayant l’apparence d’une crête, le’verumontanim 
(colliculus seminalis). La vésicule séminale manque chez le chien. 
6) Le pénis présente deux corps caverneux ou spongieux qui naissenfpar deux branches 
(crura penis) sur l’arcade pubienne. Ils se terminent sur l’os du pénis auquel ils s’at¬ 
tachent directement. Ils sont enveloppés d’une tunique albuginée très dure, blanchâtre, 
et présentent à leur surface inférieure la gouttière uréthrale. 
Vos du pénis, qui au point de vue morphologique n’est que le prolongement et le 
complément du corps caverneux, a la forme d’une sonde à 3 bords. Il atteint chez les 
grands chiens 8 à 11 cm. de longueur. Du côté oral, tourné vers le gland, l’os pénial 
devient de plus en plus mou et se transforme en une apophyse terminale, pointue et 
recourbée, formée de tissu conjonctif dur comme du cartilage. L’os du pénis est entouré 
par le gland, qui est très long, par le corps et le bulbe caverneux. 
Le gland du pénis, mince au milieu, s’épaissit à ses deux extrémités ; du côté oral il 
s’effile et forme une véritable pointe du pénis. Le tissu érectile du gland est formé par 
deux corps érectiles : l’un, dboral, de forme sphérique, entoure la moitié correspondante 
de l’os pénial (bulbe du gland) ; l’autre, oral, cylindrique, est formé d’une trame élastique 
fibreuse dont les travées sont tapissées d’un endothélium à grosses cellules (Frey); il 
forme une excroissance aplatie qui entoure l’urèthre, et se termine ensuite vers la pointe 
du pénis. On rencontre chez le chien deux petits muscles qui procèdent des racines 
péniennes, se portent en avant et se réunissent par un tendon commun, implanté sur le 
bord dorsal de la verge ; ils paraissent destinés à relever le pénis (Arloing et Chauveau).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.