Bauhaus-Universität Weimar

CHIEN. 
503 
La quantité du sang que le ventricule gauche envoie dans 1 artère aorte à chaque 
1 1 
systole est — 4ÔÔ à "goo du Poids du corPs (VoLKMANN)- 
Le travail du cœur, en appliquant la formule de Mayer :m (h+ v), est de 40 à 5 000 kilo- 
gramètres pour vingt-quatre heures; (m représente la quantité du sang à chaque systole, 
h la pression et v la vitesse). 
y) Artères et circulation artérielle. — Les artères principales, les plus accessibles sur 
le chien, sont : 
Les carotides primitives, qui naissent isolément du tronc brachio-céphalique et se 
dirigent vers la tête, celle du côté gauche près de l’œsophage, celle du côté droit près 
de la trachée. Elles sont accompagnées, sur tout le trajet cervical, des nerfs vago- 
sympathiques. La distribution des différents rameaux de l’artère carotide primitive est 
celle de tous les mammifères. Rappelons seulement les larges anastomoses de 1 artère 
occipitale (branche de la carotide primitive) avec l’artère vertébrale, dont on connaît le 
rôle de suppléance dans la circulation cérébrale, quand les deux carotides primitives 
sont liées. . . 
L’artère vertébrale, branche de la sous-clavière (quelquefois du tronc costo-cervical), 
quitte la cavité thoracique en longeant le muscle long du cou. Elle se place à la face 
ventrale de l’apophyse transverse de la septième vertèbre cervicale, sous le muscle sca- 
lène, et pénètre dans le canal des apophyses transverses par le trou transversaire de la 
sixième vertèbre cervicale. Dans les expériences sur la circulation de l’encéphale, il est 
nécessaire d’avoir cette artère sous la main. On peut facilement la mettre à nu dans 
l’espace compris entre la première côte et le trou transversaire de la sixième vertèbre 
cervicale. Les gros chiens se prêtent mieux à cette opération; car il faut éviter autant que 
possible l’ouverture de la plèvre. 
Les artères fémorales (crurales) continuation des iliaques externes, branches termi¬ 
nales de l’aorte abdominale, sont faciles à trouver dans le pli de l’aine, où elles sont 
placées dans la fosse pectinée, formée par les muscles couturier et premier adduc¬ 
teur. L’artère fémorale est accompagnée en dedans par la veine crurale, en dehors 
par le nerf crural, et ce paquet vasculo-nerveux est couvert par une forte aponé¬ 
vrose. 
Les artères humérales (brachiales), continuation des artères axillaires, se trouvent, 
accompagnées des nerfs médian et musculo-cutané, de la veine humérale, à la face 
interne du vaste interne et le bord interne du biceps. 
Pression artérielle. 
CAROTIDE. 
141-179 m. m. Hg. (Poiseuille). 
143-172 — (Volkmann). 
130-140 — (Jolyet). 
140-160 — (Fredericq). 
130-190 — (Ludwig). 
FÉMORALE. 
165 m. m. Hg. 
Dans l’artère pulmonaire, la pression = 29mm,6 Hg. (Beutner, H. H., iv, 272), ou 
20-25 millim. Hg. d’après Bradford et Dean (J. P., 1894, xvi, 34-96). 
Vitesse du sang dans les artères en millimètres, par seconde. 
CAROTIDE. AORTE. 
243-520 (Dogiel). 
273-357 (Volkmann). 305-368 (Volkmann). 
261- (Vierordt). 
8) Capillaires et circulation capillaire. — Le diamètre des vaisseaux capillaires est de 
0mm,006 à 0mm,025. La vitesse du sang dans les capillaires est en moyenne de 0mm,8. Elle 
est par rapport à celle de l’aorte comme 1 : 500 (Volkmann).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.