Bauhaus-Universität Weimar

476 
CHIEN. 
de l’homme et des mammifères domestiques; B. B., 1893, 493. — Wendelstadt et Bleibtreu. 
Eiweissgchalt der rothen Blutkörperchen {Pflüger’s Archiv, 1892, lii, 323-357). — Nocard. 
Sur les variations de la température chez le cheval (Bullet. de la Soc. centrale' de méd. 
vètèr., Paris, 1893). — Potapenko. Beiträge zur Frage über die normale Temperatur bei 
Pferden (Petersburger Arch. f. Veterinärwissenschaften, 1893, I, 1-10). — Arloing. Téta¬ 
nos du myocarde chez les mammifères par excitation du pneumogastrique ( Archives de phy¬ 
siologie normale et pathologique, 1893); — Modifications rares ou peu, connues de la 
contraction des cavités du cœur sous l’influence de la section et des excitations des nerfs 
pneumogastriques {Ibid., 1894, 163-172), — Boucher. Hygiène des animaux domestiques 
[Encyclopédie Cadéac, Paris, 1894). — Lesbre. Études hippométriques {Annales de la Société 
d’agriculture et des sc. industrielles de Lyon, 1894). ~ Chauveau. Inscription électrique 
des mouvements des valvules sigmoïdes déterminant l’ouverture et l’occlusion de l’orifice 
aortique [Comptes rendus de VAcad, des sc., cxvm, 1894). —Ellenberger. Vergleichend physio¬ 
logische Untersuchungen über die normale Pulsfrequenz der Haussäugethiere {Berl. Archiv, 
xxi, 18). — Fischer. Blutuntersuchungen bei Pferden {Berl. th. Wochenschr., 1894, n° 23). 
— Wissinger. Der Urin der Pferdes im gesunden Zustande (.Közl. az. összehasoul. elet-ès 
Kôrtan Kôrébol. 1864). — Tangl. Zur Kenntniss der Wärmecentren beim Pferde [Deutsche 
Zeitschr. f. Thiermed., xxi, 456). — Zimmermann et Sal. Die Veränderungen der Tempera¬ 
tur, die Puls-und Athemfrequenz bei gesunden und dämpfigen Pferden Während der Arbeit 
[Deutsche Zeitschr. f. Thiermedicin, xxi, 317). —- Cadiot. Exercices de chirurgie hippique, 
Paris, 1895. Cadiot et Almy. Traité de thérapeutique chirurgicale des animaux,domes¬ 
tiques, Paris, 1895. —Arloing. Persistance de l’excitabilité dans le bout périphérique des 
nerfs après la section; application à l’analyse du pneumogastrique (Congrès international 
de physiologie, Berne, 1895); — Mémoire complet (Archives de physiol., 1896, 75- 
90). Desoubry. Les anesthésiques en chirurgie vétérinaire, Asselin et Houzeau. Paris, 
1896. Grandeau, Ballavay et Alekan. Études expérimentales sur l’alimentation du 
cheval de trait {Annales de la science agronomique, 1896, ii). — Ellenberger. Ein Beitrag, 
zur Frage der Ausscheidung von Salzen durch die Speicheldrüsen {Arch. f. Thierheilk., 
xxii, 79).— Armand Gautier. Leçons de chimie biologique [en colloboration avec Arth us). 
Paris, 1897). Regnard et Schlœsing fils. L’argon et l’azote dans le sang [Comptes rendus 
de l’Acad. des sciences, février 1897). — Porcher et Masselin. De l’urine du cheval (.Bulletin 
de la Soc. centrale de méd. vétérinaire, 1897). 
ARLOING. 
CHIEN. — 
SOMMAIRE. — CHAPITRE I. — Zoologie. — § 1. Caractères zoologiques. — § 2. Paléonto¬ 
logie. — § 3. Domestication. — § 4. Classifications et Races. — § 5. Age du chien. — 
CHAPITRE II. — Physiologie du chien. — § I. Contention du chien. — §. II Lymphe 
et circulation lymphatique. — § III. Sang et circulation sanguine. — § IV. Respiration. — 
§ V. Chaleur animale. — § VI. Digestion. — § VII. Sécrétions : urine; lait; sueur; 
glandes à sécrétion interne. — § VIII. Nutrition. — § IX. Reproduction. — § X. Mou¬ 
vements. — § XI. Innervation. 
Parmi les animaux destinés aux expériences de physiologie, le chien, comme le 
lapin, le cobaye et la grenouille, doit être placé en première ligne. — Et même c’est le 
chien qui, plus que tout autre animal peut être, a servi à résoudre les principaux pro¬ 
blèmes delà physiologie. Ce serait donc faire presque toute la physiologie que de décrire, 
avec tous les détails, chaque fonction, pour l’étude de laquelle le chien a été employé 
comme sujet d’expérience. Or ce n’est pas là notre but. Nous avons cherché, autant que 
cela nous a été possible, à réunir dans cet article tout ce qui est spécial au chien. Et encore 
avons-nous été forcés, pour la partie anatomique, de ne donner qu’une très sommaire 
description des différents organes et régions qui intéressent de plus près le physio¬ 
logiste. De même pour la partie zoologique. Quant à la physiologie, nous nous 
sommes bornés à décrire à chaque fonction les points qui appartiennent spécialement 
au chien.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.