Bauhaus-Universität Weimar

340 
CHAT. 
Chez le chat âgé de 4 semaines (de la même portée) = 2961. 
Chez le chat âgé de 16 semaines = 3032. 
Chat âgé de I an (femelle) == 3046. 
Chat âgé de 1 an et demi (mâle) = 3035. 
Le ganglion otique (Schiff,1) peut être facilement découvert chez les jeunes chais. 
On commence par mettre à nu la surface inférieure de la caisse du tympan. On 
cherche l’artère méningée moyenne en suivant le sillon situé entre la caisse du tympan 
et la base du crâne. On évite le plus possible la lésion de cette artère, et on cherche à 
trouver la troisième branche du trijumeau à sa sortie par Je trou ovale. Le ganglion 
otique se trouve un peu au-dessous et en dehors de ce point. Il a la grosseur d’une 
graine de pavot ou d’une tête d’épingle : il est 
d’une coloration rosâtre. 
Le nerf pneumogastrique. — A sa sortie du 
crâne, et dans le trou jugulaire même, le pneu¬ 
mogastrique est entouré d’un vrai plexus formé 
par les fibres qu’il reçoit des facial, glosso- 
pharyngien et spinal. Stowell(fîg. 33) atrès bien 
mis en évidence ces relations du nerf vague. 
Dans la région cervicale, le pneumogastrique 
descend à côté du sympathique, et le tissu con¬ 
jonctif qui les unit est très peu abondant, de 
sorte que la séparation de ces deux nerfs est 
très facile. Le nerf dépresseur (lig. 34 et 35) est 
isolé comme chez le lapin. 
Francois Franck3 a démontré que, sur le 
chat, l’excitation du bout central du pneumo¬ 
gastrique au-dessous de l’origine du laryngé 
supérieur, produit des phénomènes vaso-dila¬ 
tateurs semblables à ceux obtenus par l’exci¬ 
tation du dépresseur. Ce phénomène, contraire 
de celui qui s’observe sur le chien ou sur le 
lapin, n’a plus lieu si l’on porte l’excitant sur 
le pneumogastrique au-dessus de l’origine du 
laryngé supérieur, ou si l’on excite en même 
temps ce dernier nerf. Alors une vaso-constric- 
tion a lieu. 
Les nerfs musculaires. — Les fibres centripètes, 
à myéline, comprises dans les neifs musculaires 
du squelette, occupent, en moyenne, 49 p. 100 
du nombre total des fibres à myéline. Cette 
proportion peut être quelquefois plus petite 
que le tiers, quelquefois un peu ’plus forte que 
la moitié (Sherrington4). Le diamètre de ces 
fibres varie entre 1 p. 8 à 48 g — 22 jx. Elles sont plus grosses dans les nerfs musculaires 
que dans les nerfs cutanés; plus grosses dans les racines postérieures que dans le nerf 
mixte (p. e. 24 ;x dans la racine, 15 ;x dans le nerf). Mais elles sont en général plus 
fines que les fibres centrifuges à myéline (Sherrington). 
Les fibres sans myéline (de Remak) contenues dans les nerfs digitaux (plantaire ou 
dorsal) forment des faisceaux de 15 [x à 25 [x. 
Le plexus brachial est formé parles quatre dernières paires cervicales et la première 
dorsale. Les ramifications terminales des nerfs radial, médian et cubital présentent 
1: Cité par Livon. Manuel de vivisections. 
2. The Vagus nerve in the Cat {Proceed, of the amer. Philos. Soc., 1881, xix, 123-138, fig. 6). 
3., Francois-Franck. Reflexes vaso-dilatateurs du bout central du pneumo-gas trique chez 
le chat (Trav. du laboratoire de physiologie (Marey), 1878, iv, 340-351). 
4. Sherrington (C.-S.). On the anatomical constitution of nerves of skeletal muscles. With 
remarks on recurrent fibres in the ventral spinal nerve-root (J.-P1894-95, xvn, 211-258). 
Fig. 33. — Rapports entre le nerf vague, le spi¬ 
nal, le glosso-pharyngien et le facial (Stoweli., 
T. ßä.). 
PI. Gang. — Plexus gangliforme ; XI, spinal ; X, 
vague; IX, glosso-pharyngien; VII, facial; 
1, "filament accessoire du glo3So-pharyngien ; 
2, Em, auricularis; 3, anastomose entre le 
ganglion jugulaire (y) et le ganglion pétreux 
(Pe) ; 4, filament entre l’origine du IX paire 
et du rameau auriculaire (2) ; 8, anastomose 
entre le ganglion pétreux et le ganglion 
jugulaire; 10, ram. du spinal (accessoire) 
au vague; 11, deuxième branche entre X et 
XI paire; 12, filament anastomotique entreX 
et XI paire ; 14, Ram. entre XI (spinal)et le 
ganglion inférieur (plexiform.); 16, Ram. 
pharyngien donné par le ganglion pétreux 
et le glosso-pharyngien; 17, filament anas¬ 
tomotique entre 16 et gangl. plexiforme 
(I); 18, filament entre 16 et plexus pharyn¬ 
gien; 20, branche supérieure du IX; 21, 
branche inférieure du IX; 22, nerf pharyn¬ 
gien ; 23, filament entre 22 et ganglion plexi¬ 
forme (I).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.