Bauhaus-Universität Weimar

CERVEAU. 
m 
Fibres d’association. Fibres longues. — 1, Fasciculus longitudinal^ superior. Les fibres 
de ce faisceau traversent tout l’hémisphère du lobe occipital au lobe frontal. 
2. Fasciculus longitudinale subçallosus. Faisceau d’association fronto-occipital d’O.vu- 
frq.wit.sch et de Kaufmann. Fascicidus subçallosus de Muratoff. Comme le faisceau précé¬ 
dent, il relie le lobe frontal au lobe occipital. Bechterew avait depuis longtemps lui-même 
reconnu ce faisceau, à l’aide de la méthode embryologique, car ses fibres se myélinisent 
plus tard que les faisceaux voisins et le corps calleux. 
'3. Fasciculus longitudinale inferior (Burdach). Ce faisceau, qu’il est facile de suivie, 
selon Bechterew, sur des coupes pratiquées dans le sens de sa direction, et qui relierait 
les régions occipitales de l’hémisphère à la pointe du lobe temporal, a, en réalité, selon 
Flechsig, de tout autres connexions. Ce faisceau n’est point, selon Flechsig, un faisceau 
d’association. S’il se termine bien en arrière dans le lohe occipital, dans la sphère 
visuelle en particulier, en avant, il n’est point relié à l’écorce d’un territoire de l’écorce 
du pallium, mais à la couche optique, dans laquelle il pénètre. Flechsig a décrit les 
connexions de ce faisceau avec le noyau latéral et avec d’autres noyaux du thalamus. 
Le fasciculus longitudinale inferior n’est donc qu’une portion de la radiation optique de 
Gratiolet; il est presque exclusivement constitué de fibres de la couronne rayonnante, 
de fibres de projection, non d’association. Il en est de même, d’ailleurs, selon Flechsig, du 
faisceau fronto-occipital. Ce savant explique comment la marche de conserve du faisceau 
longitudinal inférieur avec les fibres de la couronne rayonnante du thalamus qui vont à 
la sphère olfactive et à la corne d’AMMON, produit l’illusion de son trajet à la circonvolu¬ 
tion en crochet. En arrière du thalamus, d’innombrables fibres provenant et du thalamus 
et des faisceaux des corps genouillés internes formant la couronne rayonnante de la 
sphère olfactive s’irradient dans le lobe temporal; la plupart vont au gyrus temporalis 
transversus anterior, centre de projection corticale des fibres du nerf acoustique. Ce gyrus 
se myéiinise avant toutes les autres circonvolutions du lobe temporal. Ces faits semblent 
décisifs; ils ruinent les conséquences si séduisantes que Sachs avait tirées de l’hypothèse 
que son stratum sagittale externum, identique au faisceau longitudinal inférieur, repré¬ 
sentait le système d’association le plus important entre la sphère visuelle et les territoires 
du lobe temporal ^T1) affectés à l’audition verbale, au langage humain. « Le stratum 
sagittale externum n’a sûrement rien à faire, affirme Flechsig, avec les processus d’asso¬ 
ciation, partant avec ceux des impressions de la vue et de l’ouïe, ou avec les images et 
représentations mentales de ces sens ; c’est un faisceau de la couronne rayonnante. » 
Ainsi disparaît la doctrine, qui déjà s’était répandue, qu’entre tous les centres fonc¬ 
tionnels de l’écorce cérébrale, le lobe temporal possédait le plus de faisceaux d’asso¬ 
ciation, surtout longs, et que l’anatomie seule de ces régions révélait déjà les causes de 
la puissance que « le mot ou la parole exerce sur l’homme ». La solution du problème, 
pour être formulée dans d’autres termes, nous semble pourtant rester la même. La pre¬ 
mière circonvolution temporale n’est qu’un centre de projection. Mais, dans le centre 
temporal d’association de Flechsig (temporales Associationscentrum), c’est-à-dire dans 
les deuxième et troisième circonvolutions temporales (T2 et T3), et dans la circonvolution 
fusiforme, existent des systèmes d’association extraordinairement nombreux, ainsi que 
beaucoup de fibres calleuses, quoiqu’il n’y en ait pas plus que dans le centre pariétal 
d’association (parietales Associationscentrum), qui paraît même plus riche en fibres cal¬ 
leuses. Flechsig signale enfin l’existence d’un puissant faisceau de la première cir¬ 
convolution temporale, reliant la sphère auditive à la pointe de ce lobe1. 
4. Fasciculus uncinatus. Il va, en contournant l’insula de Reil, du territoire cortical de 
F3 au lobe temporal par le claustrum et la capsula externa. Interrompu sur son trajet 
par les éléments nerveux du claustrum, ce faisceau paraît destiné à relier les circonvo¬ 
lutions qui environnent l’insula, en particulier la troisième circouvolution frontale avec 
les circonlutions du lobe temporal. D’après Édinger, la direction de ce faisceau va, au 
contraire, de l’écorce du lobe temporal à celle du lobe frontal. 1 
a. Cingulum. Faisceaux du gyrus fornicatus. Ce faisceau, parallèlement à la circon¬ 
volution du corps calleux, gyrus cinguli (Burdach), sous laquelle il passe dans toute son 
1. P. Flechsig. Weitere Mittheilungen üb. den Stabkranz des menschl. G7'osshirns. Neurol. 
Gentralbl., 1896, 2 seq.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.