Bauhaus-Universität Weimar

CERVEAU. 
559 
elle est grise (StdXsuxo?); sa surface inferieure et postérieure est dite base; le prolonge¬ 
ment qui prend naissance à la base est le parencéphale (cervelet). Les cavités de l’encé¬ 
phale ont reçu le nom de ventres ou ventricules (xoiViétt); la membrane qui revêt intérieu¬ 
rement les ventricules s’appelle tunique choroïde : Hérophile l’appelait méninge 
choroïde. Du cerveau sortent comme des pousses ou rejetons les nerfs sensitifs et mo¬ 
teurs (veupa alarOrjTtxa xai wpoaipeTixd), par lesquels nous avons le sentiment et exerçons le 
mouvement volontaire (§ià tùv a’ia07]atç xa\ rpoatpsTixr) xEvrjai?) et par lesquels s’accomplit 
toute opération du corps. De l’encéphale naît la moelle épinière qui s’échappe dans le 
trou du crâne à l’occiput et qui descend jusqu’au bas du rachis à travers toutes les ver¬ 
tèbres; la moelle n’est pas une substance particulière, mais un écoulement du cerveau 
(àîtôppoia lyxeçaXou). Il y a des nerfs qui sortent de la moelle épinière et de la méninge 
qui l’enveloppe. Parmi les nerfs qui proviennent de la moelle épinière, comme du cer¬ 
veau, les uns sont actifs (moteurs), les autres sensitifs (veupa irpaxtixà xal at
    

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.