Bauhaus-Universität Weimar

516 
CÉRBÉRIN E — CÉRUMEN. 
CERBÉRINE. — Substance toxique, qui n’est ni un alcaloïde ni un gluco 
side, extraite par Gueshosf des graines u Cerbera Odellam (Annales iujardbotrnde 
Buiienzcrg, Java et Ber. d. d. chem. GeS„ Berlin, 1890, xxm, 3 545). Le Cerbera Odollam 
est employé comme vomitif. 
CÊRÉBRINE. — Substance chimique contenue dans le cerveau (Voy. Cer 
Veau, Chimie). 
CÉRIUM (Ce= 140). — Métal rare, de la famille du magnésium et de l’alumi¬ 
nium. On le trouve dans certains minerais, associé au lanthane et au didyme. Schiapa¬ 
relli et Perroni en ont trouvé des traces en incinérant le résidu de 1 evaporation de 
600 kilogrammes d’urine d’homme (Gazz. eh. ital., ix, 465). Son oxyde, insoluble, (C ), 
se dissout dans les acides pour former des sels. 
On ignore complètement ses propriétés physiologiques. Pourtant on a essaye en 
Amérique de l’employer dans le traitement de quelques maladies. Jones. Obs. on the her. 
action of the oxalate of cerium in the vomiting of pregnancy SChicago med. journ., 1861, iv, 
65-69) — Lee, C. On the therap. use of the oxalate of cerium {Am. journ. med. sc., Philad 
1860 XL, 391-394). - Simpson, Note on the therap. action of the salts of cerium (Monthl. 
journ. med. sc., Lend, et Edi mb., 1854, xix, 564). - Mills, C. K. Oxalate of cerium Phil, 
med. Times, 1875, vi, 148-171). 
CÉROPIQUE (Acide) (C36H340s) (?). — Corps retiré des aiguilles de 
pin. 
CÉROSIE (C24H48Ö). — Cire qu’on extrait de l’écorce des cannes à sucre. 
CÉROTINE ou Alcool cérylique (C27H85OH). — Elle s’obtient par la 
saponification de la cire de Chine ou cérotate de céryle, produit de la sécrétion végétale 
que détermine sur les arbres la piqûre de certains coccus. Distillée, elle fournit le cero- 
tène (G27H84) qui ressemble beaucoup à la paraffine. 
CÊROTlQUE (Acide) (C27H8402). — Acide gras constituant la plus grande 
partie de la portion de la cire des abeilles, soluble dans l’alcool bouillant. 
CÉRU MEN. — Matière grasse, très amère, sécrétée par les glandules sébacées 
qui se trouvent dans la paroi cutanée du conduit auditif externe. L’accumulation du 
cérumen dans l’oreille externe peut produire momentanément quelques troubles de 
l’audition. ....... . . 
D'après Chevalier, cité par Péîrequin.{Mém. sur le cérumen considéré chimiquement et 
patholog. sous un nouveau point de vue. Union médic., 1873. xv, (3), 311-315; 525-3-/), 
il serait ainsi composé : 
Eau .............. 
Stéarine et oléine....... 
Savons de potasse....... 
Autres matières organiques , . 
Chaux et soude........ 
0,100 
0,260 
0,520 
0,120 
traces 
1,000
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.