Bauhaus-Universität Weimar

304 
ALIMENTS. 
Pour les Aliments d’origine animale autres que la viande, voici quelques chiffres 
Lait...........• • • 
Beurrefde Normandie...... 
.... 87 
12 (Duclaux) 
Fromage de Brie........ 
51 (Duclaux) 
Gruyère ............ 
.... 34 
Œufs de poule......... 
.... 74 
Blanc d’œuf.......... 
... 85 
Jaune d’œuf.......... 
.... 51 
Nous pouvons donc, grâce à ces données, 
partie solide de notre ration type : 
calculer la quantité d’eau que contient la 
Tableau B. — Eau de la ration alimentaire. 
EAU. 
Moyenne p. 100. 
Quantité contenue. 
dans la ration alimentaire. 
550 
grammes pain.......... 
. . . 35 
192 
280 
— viande........ 
. . . 73 
205 
35 
— œufs......... 
. . . 74 
26 
30 
— légumes secs..... 
. . . 14 
4 
600 
— fruits et légumes frais. 
. . . 87 
522 
100 
— féculents....... 
. . . 14 
14 
45 
— sucre ........ 
. . . 2,5 
1 
25 
— fromage....... 
. . . 45 
11 
40 
— beurre et huile. . . . 
. . . 7 
3 
Total....... 
978 
Il ne faut pas oublier en outre que l'hydrogène contenu dans la molécule des diverses 
substances alimentaires doit finalement être éliminé en totalité sous forme d’eau. La 
quantité ainsi formée n’est pas négligeable. Dans notre ration type, nous trouvons à peu 
près 48 grammes d’hydrogène, qui doivent, en se combinant à 384 grammes d’oxygène, 
donner 432 grammes d’H20. Notons en passant que, sur les 384 grammes d’oxygène 
nécessaires à la combustion de l’hydrogene, nous en trouvons déjà 283 dans les molé¬ 
cules chimiques des matériaux de la ration. Il n’y a donc que 100 grammes d’oxygène à 
emprunter à la respiration pour fournir ces 432 grammes d’eau. 
Nous trouvons ainsi, en chiffres ronds, une somme totale de 1 400 grammes d’eau 
auxquels il faut ajouter 900 grammes d’eau contenus dans le vin de la ration et 
100 grammes dans le lait de la ration, soit 1 000 gramtnes d’eau. 
Mais ces chiffres sont plutôt théoriques — et, d’ailleurs, très variables suivant les 
individus; — pour connaître les quantités d'eau que notre ration met réellement à la dis¬ 
position de l’organisme, il faut faire les deux corrections suivantes : 
1° Les préparations culinaires que nous faisons subir aux aliments modifient la 
proportion d’eau. 
En général, d’après les recherches inédites faites par l’un de nous, la cuisine diminue 
la proportion d’eau de 25 et même 50 p. 100. 
2° Dans le calcul de l’eau fournie par l’hydrogène de la ration, il faut tenir compte 
non des aliments ingérés, mais des aliments réellement absorbés et transformés. Or nous 
verrons plus loin qu’une notable quantité passe avec les fèces sans avoir subi de trans¬ 
formation1. 
En chiffres ronds, la ration alimentaire se compose, en eau, de trois litres d’eau, dont \ 600 
grammes sont ingérés en eau et boissons, 1 000 grammes en eau associée aux aliments ; et, 
vu la combustion de l’hydrogène des aliments, l’élimination quotidienne d’eau doit se faire à 
raison de 3 000 grammes. Le résidu sec'de la ration alimentaire s’élève à 800 grammes. 
Cendres des aliments. — Les autres composés inorganiques sont étudiés dans les 
cendres des tissus végétaux et animaux. Il faut reconnaître tout d’abord que ce mode 
d’analyse ne nous donne que des refis’eignehièhts très défectueux sur la façon dont 
1. Il en résulte que le chiffre de 2 400 (pour 2 410) est un peu trop fort, et qu’on pourrait le 
réduire à 2 300 ou.2 350.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.