Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné, etymologique, synonymique et polyglotte, des termes usités dans les sciences naturelles : comprenant l'anatomie, l'histoire naturelle, et la physiologie générales, l'astronomie, la botanique, la chimie, la géographie physique, la géologie, la minéralogie, la physique et la zoologie, vol. 1
Person:
Jourdan, Antoine Jaques Louis
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29439/462/
ÈNVÈ 
liées par une matière colorée , dis¬ 
posée en veines ou en réseaux. Le 
Bryum contextum est ainsi appelé 
parce qu’il forme un gazon épais et 
serré dans les Alpes. 
ENTRENOEUD, su bst. m.,interno- 
tfium; Zwischenknoten (all.); inter no- 
do (it.) (inter, entre, nodus, nœud). 
Les botanistes appellent ainsi l’espace 
compris entre deux nœuds d’nne tige 
noueuse, et, comme les feuilles par¬ 
tent ordinairement des nœuds dans 
ces tiges, on a souvent étendu ce nom 
à la partie de la tige comprise entre 
deux paires ou deux rangées de 
feuilles. 
ENÏRIi'IQtlE , wdjcct., entrilicus 
( rvrptToç, dépositaire, entremetteur ). 
Nom donné par Brongniart à un 
groupe de terrains abyssiques et A 
un autre groupe de terrains pluto— 
niens, comprenant des roches dont 
la pâte est comme lardée de cristaux, 
ou pétrie de nodules et de parliescris* 
tallisécs confusément. 
ENVELOPPANT, adj. , convoluti¬ 
ons , involvens , includens, involu- 
tans ; einhüllend ( all. ) ; sviluppante 
( it.). Ëpithète donnée aux Jeuilles, 
lorsqu’étaut alternes elles s’appli¬ 
quent contre la tige, pendant le som¬ 
meil de la plante, comme pour en¬ 
velopper le bourgeon situé à leur ais¬ 
selle (ex. Sida Abuliton), été Vesti¬ 
vation , quand la pièce extérieure est 
courbée de manière & couvrir ou en¬ 
velopper toutes les autres, et que 
celles qui viennent au dessous enve¬ 
loppent de mêmes celles qui suivent 
(ex. les pétales de la Giroflée). 
ENVELOPPE » s. f., integument um; 
involucrum; TrcptxxXuuiot ; //û//«(all.). 
Oa appelle enveloppe heriacie , d’a— 
ftrès Mirbel, une couche de tissu cel— 
» la ire qui , dans la tige des plantes 
dicotylédones, se trouve placée immé¬ 
diatement au-dessous de l’épiderme, 
qu’elle unit aux couches corticales ; 
enveloppes florales, l’ensemble des 
I. 
ËPA! 449 
parties qui environnent les organes 
sexuels des plantes; enveloppes sémi¬ 
nales , celles qui entourent l’amande 
de la graine. 
ENVELOPPÉ , adject. , involutus ; 
eingehüllt (ntt.). Les géognoates di¬ 
sent qu’une röche feuilletée a une 
structure enveloppée, lorsque ses par— 
tics, étant quelquefois moins grosses, 
sont enveloppées par les feuillets de 
la roche, qui se contournent et s’y 
appliquent dans tons les points. Ex. 
Stéaschiste noduleux. 
ENVELOPPÉS, adj. et s. m. pi. , 
Jnvoluta. Nom donné par Menkeà une 
famille de l’ordre des Gastéropodes 
cténobmnchcs,comprenant ceux dont 
le dernier tour de la coquille enve¬ 
loppe tous les autres. 
ENVERGURE , sobst. f. Etendue 
qu’embrassent les ailes d’un oiseau 
étendues pour le vol. 
ENVIRONNANT , adject., ambiens. 
Epithète donnée à la superposition 
d’une roche , lorsque les couches su¬ 
perposées entourent seulement la base 
de la roche ou montagne fondamen¬ 
tale, dont le sommet semble les percer.. 
ENZOIQUE, adject.,enzoïeus (h, 
dedans, Çm«v, animal). Les géoguostes 
appliquent cette dénomination aux 
terrains da ns lesquels on rencontre des 
débris fossiles d animaux en grande 
quantité. 
ÉPACRIDEES, adject. et s. f. pl., 
Epaerideee. Nom donné parR. Brown 
à une famille de plantes, qui a pour 
type le genre Epacris. 
ÉPAIS, adj., eras sus; mjpt; dick 
(all.); f Atré (angl.); foseo (it.). Se dit, 
en botaniquc,de toutes les parties dont 
l’épaisseur. comparée à celle d’orga¬ 
nes analogues , est plus grande que 
ne semblerait le i-omporter leur éten¬ 
due. Celte épithète s’applique A Van- 
drophore ( ex. Hura crepitans ) ; au 
chaton ( ex. Salix caprtea) ; à IVps 
( ex. Typhus latifolia ) ; aux feuilles 
( ex.Snrcocapnos crassifolia ) ; aux 
»9
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.