Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné, etymologique, synonymique et polyglotte, des termes usités dans les sciences naturelles : comprenant l'anatomie, l'histoire naturelle, et la physiologie générales, l'astronomie, la botanique, la chimie, la géographie physique, la géologie, la minéralogie, la physique et la zoologie, vol. 1
Person:
Jourdan, Antoine Jaques Louis
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29439/381/
368 DÉFI 
DÉCKSSATIF , ad). , décussations; 
kreutzweis stehend (all.) (dec us.to, croi¬ 
ser ). Se dit des parties opposées, dont 
les poires se croisent à angles droits. 
DÉDIDODÉCAEDRE , adj., dedi- 
dodecaedricus. Épithète donnée par 
Haüy à des cristaux ayant vingt-deux 
faces. Ex. Feldspath dédidodécacdre. 
DÉFÉCATION, s. f., defecalio. 
Série d'opérations vitales qui ont pour 
but de séparer des substances capables 
de nourrir le corps, celles qui ne 
sont pas susceptibles d’assimilation , 
et d'en procurer l’expulsion par 
l’extrémite inférieure du canal intes¬ 
tinal. Défécation ([liquoris è fecibus 
purgatio; mtapirjuô; ; Abklären, all.) 
s’emploie aussi en chimie, et la plu¬ 
part du temps alors comme synonyme 
de décantation. 
DÉFECTIF, adject. , defect ivus 
(deficio, manquer). Nom donne, 
dans la nomenclature minéralogique 
de Hatty, h un cristal dans lequel 
quatre angles solides du cube primitif 
sont remplacés par autant de facettes, 
tandis que les angles opposés restent 
intacts par une espèce ae défaut. Ex. 
Magnésie boratée défective. 
DÉFENSE, s. f. On donne ce nom 
i de grandes dents qui, chez certains 
mammifères, tels que le sanglier, 
l'éléphant, le morse, font saillie 
bon de la bouche, en suivant des 
directions diverses, et servent de 
moyens d’attaque ou de défense. 
DÉFEUILLAISON , s. f., defoliatio. 
Chute des fouilles qui garnissent les 
plantes ligneuses ; époque à laquelle 
s’opère ce phénomène , qui, pour la 
même plante, a lieu en des temps 
différons selon les climats. Foyez 
Dévolution. 
DÉFELILLÉ , adject., defoliants. 
1st Seseli defolùztum a été appelé 
ainsi, parce que ses feuilles radicales 
tombent de très-bonne heure. 
DÉFILÉ, s. f., angustiee; rroà ; 
Engpass (all. ) ; défi le (nngl.) j défi lato 
DÉFL 
(it.). Dépression ou creux dans une 
chaîne de montagnes, qui se rétrécit 
au point de rendre le passage diffi¬ 
cile. 
DFV IM, adj., de finit us. Ce terme 
est employé : i° en minéralogie, où 
l’on appelle proportions définies, pour 
les substances naturelles, celles qui 
se présentent constamment dans un 
assez grand nombre d’analyses faites 
sur des échantillons de localités di¬ 
verses, et qui offrent des rapports 
simples d’un atome & un , deux , trois, 
quatre, etc. , rarement de deux à 
trois, de trois à quatre, etc. 2° En 
botanique, on nomme étamines défi’- 
nies, celles dont le nombre ne dé¬ 
passe pas douze et se montre constant 
dans une espèce donnée ; inflorescence 
définie, d’après Candolle, celle dans 
laquelle la tige ou maîtresse-branche, 
au lieu de se prolonger indéfiniment 
en ligne droite et de ne porter des 
fleurs que latéralement, se trouve 
terminée par une fleur qui ne naît pas 
de 1* isselle d’une branche, mais 
Eorte à la base de son pédicelle deux 
ractées opposées et quelquefois plu¬ 
sieurs verticillées. 
DÉFLAGBATEUt, s. m., defla- 
grator. Energique appareil excitateur 
de la puissance électro-magnétique, 
dont l’invention est due à n. Hare, 
et avec lequel u produit des effets 
surprenans de combustion et de dé¬ 
flagration. 
DÉFLAGRATION s. f. , deflrgra- 
tio ; cfurpæiç ; Aobrennen ( all ). 
Phénomène qui a lieu lorsque des 
corps, en réagissant fortement l’as 
sur l’autre, produisent, arec beao- 
coup de bruit, un degré considérable 
de feu , entrent en rasion et lancent 
autour d’eux des parcelles embrasées. 
DÉFLÉCHI, adj., defiexns , de- 
clinatus; herabhängend (all.). Se dit, 
en botanique, de la tige, qui, après 
s’être élevée à une certaine hauteur, 
retombe vers la terre en décrivant os
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.