Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné, etymologique, synonymique et polyglotte, des termes usités dans les sciences naturelles : comprenant l'anatomie, l'histoire naturelle, et la physiologie générales, l'astronomie, la botanique, la chimie, la géographie physique, la géologie, la minéralogie, la physique et la zoologie, vol. 1
Person:
Jourdan, Antoine Jaques Louis
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29439/161/
I43 BAS? 
celui oui enlre dans l’acide. Ce der¬ 
nier chimiste applique aussi la même 
épithète aux sels haloïdes neutres 
combinés avec l'oxidc dumème métal. 
BASISOLLTÉ y adj. , basisolutus 
( basis , basis, solvo , détacher ). Se 
dit, en botanique, d’une partie qui 
est prolongée par sa base. On em¬ 
ploie rarement ce terme. U ne feuille 
bast soin (te est celle dont la base se 
prolonge en un petit appendice non 
adhérent. Ex. Sedum rcflcxum. 
RASOIDE, adj. ( Çietc, base , *i«?o; , 
ressemblance). Epithète donnée, dans 
la nomenclature minéralogique de 
Haiiy, à un prisme bipyramidc, dont 
une des faces de chaque pyramide a 
pris beaucoup plus d’acvroissenient 
que les autres, en sorte que le cristal 
se présente au premier aspect sous la 
forme d’un prisme termine par une 
base oblique. Ex. Quarz prisme ba~ 
solde. 
BASSIN ^ *. m. , pelvis; Becken 
(all.). On nomme ainsi : i°cngéogno- 
sic, une surface de terrain plus ou 
moins étendue où les eaux, suivant 
des versans divers, finissent par se 
réunir en un seul canal, qui les con¬ 
duit soit à l’océan, soit à une mer 
intérieur« ou à quelque lac ; i».° en 
zoologie, une ceinture osseuse ser¬ 
vant d’attache aux membres qui for- 
meut le bas ou l’arrière du tronc, et 
ainsi appelée , chez l’homme, à cause 
de sa figure, chez les autres verté¬ 
brés, à cause de l’analogie qu’elle 
présente toujours dans sa composi¬ 
tion , malgré les diversités infinies de 
ses formes. 
B ASSOIE I!\E, g. f. f bassorina. 
Vauquelio a désigné sous ce nom le 
mucilage végétal qui existe dans la 
gomme «le Cassora , et qui, lorsqu’on 
traite cette dernière par l’eau, reste 
sous la forme d'une gelée gonflée. 
B\SSOHITE , s. f. Nom donné par 
Guihourt à la bassorine. 
BAS-A ENTRE) s. tu., al vus. Terme 
BATH 
populaire, dont on sc sert particuliè¬ 
rement pour désigner la partie infé¬ 
rieure de l’abdomen, ou l’hypogas- 
tre, chez, l’homme. 
BAT. r,j ez CuTF.LLt'M. 
BATARD , adj. et s. m. , s purins , 
adulter inn s ; bastard ( all. angl.); 
bastardo (it.) ; qui n’est point légi¬ 
time , qui n’est pas de bonne espèce , 
qui tient de deux espèces différentes. 
On emploie plus souvent le mot hy¬ 
bride , en botanique, et métis en 
zoologie. Uaileron ( voyez ce mot ) 
est quelquefois appelé aile bâtarde. 
Sous le nom A'amphibies bâtards ou 
faux ( Amphibia spuria) Schneider 
avait établi une famille d’amphibies 
comprenant les poissons cartilagi¬ 
neux. Le Passiflora adulterina est 
ainsi nommé parce que la forme de 
son calice et de sa corolle différé de 
celle qu’ont ces parties dans les autres 
espèces du genre. 
BATÉRALECTORES, adj. et s. m. 
pl. , Bateralectores ( ßaTnp , mar¬ 
cheur, à*ex two, coq ). Nom donné par 
J.-A. Rilgcn à une famille d’oiseaux, 
comprenant l
    

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.