Bauhaus-Universität Weimar

72 
INSTRUCTION 
chaque bobine (à deux fils), deux courants, dont 
l’un, beaucoup plus énergique que l’autre, dé¬ 
termine l’aimantation. Quand le circuit du cou¬ 
rant le plus énergique est rompu, le courant le 
plus faible renverse les pôles de l’aimant. Le 
capitaine Navez, qui a aussi fait usage de cette 
disposition, lui a donné le nom de système à 
( durant commutateur. 
Compteur àpoinlage de M. Brèguet (fig. 60). — 
M. Martin de Brettes a proposé (1849) d’em¬ 
ployer aux expériences de balistique le compteur 
a pointage de M. Brèguet, approprié pour fonc¬ 
tionner par l’électro-magnétisme. Ce compteur 
consiste en un chronomètre, en forme de mon¬ 
tre, dont l’aiguille porte un petit godet con¬ 
tenant de l’encre grasse, à travers lequel peut 
passer un style. Quand on presse vivement sur 
un bouton , qui se trouve à l’extérieur du chrono¬ 
mètre, on abaisse un étrier qui occupe le cem 
tre du cadran et qui- fait fléchir la partie de 
l’aiguille à laquelle est fixé le style. En passant 
à travers le godet, dans lequel on a ménagé 
une ouverture, le style s’imprègne d’encre grasse 
et dépose un point sur l’émail du cadran. D’a¬ 
près la position des points sur le cadran, on 
apprécie le temps écoulé entre deux pointages.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.