Bauhaus-Universität Weimar

156 
INSTRUCTION 
Quand il s’agit de mësurer la vitesse desbotn- 
bes, on peut admettre, pour les grandes vites¬ 
ses, qui, dans ce cas, ne dépassent guère 200 mi¬ 
tres, un écartement maximum de 20 mètres, 
afin de faciliter l’établissement des cadres-cibles 
à des hauteurs différentes pour bbacun dPgtffc 
(note ni). 
Le rapport de ï’ëcàrïèâlèiît des' èâ'drés-dibles, 
à la vitesse présumée, donne le temps présumé. 
D’apres' "jçë tempset èpMisânt usage ’de 4â ta¬ 
ble des relations entre îës âréS parcourus’p’àrlb 
pendule el les durées correspôndaiites,‘o n trouvé 
le degré que doit indiquer'l’aiguille, après que 
l’on a* fait .fonctionner lè disjoncteur, poùr< qiîe 
Tare (•«•'-a) correspondant au temps à mesurer 
soit à peu près à cheval sur le th’iliéirde l’oscil¬ 
lation (voy. fîg. 52). Voici la règle à suivre": 
retrancher du temps, correspondant au 75e de¬ 
gré, la moitié du temps présumé, et chercher, 
dans da laiile, le nqtn]j|e le plus approché de la 
différence trouvée ; lè degré inscri t en r.egqrd 
de ce nombre satisfera à la condition énoncée 
plus haut. — En prenan t (pour example , la vi- 
téssêiprésumép de 500% on .a. le temps piiosuiné 
=^»=0'*,09 dont la moitié est 0",045, qu’il faut 
retrancher dû temps correspondant au 75e de-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.