Bauhaus-Universität Weimar

sur l’appareil électro-balistique. 151 
l’ancien système , s effectuer accidentellerrieht 
pendant le glissement. La simultanéité des dis- 
jOrictionS est asstïréey puisqu'elle. dépend de, la 
simultanéité des chocs du tampon ?eïi «fèoire, 
contre les renforts des ressorts droits, condi¬ 
tion bien facile à fèalisërv Cettë; condition*peut 
même ne pas être féàliséè ’àvéo ■ beaucoup de 
rigüèür, sans qu’il en résulte une cause d’inexac" 
titude sensible dans les résultats, attendu que 
te tampon en ivoire èst animé d’une grande 
vitesse au moment du'choc', et que le: moindre 
mouvement imprime aux: renforts des ressorts 
suffit pour rompre la continuité des circuits; 
Quelques exemplaires de dis]oncteurs, cons¬ 
truits d’après le principëdu contact sans' glisse¬ 
ment, laissaient beaucoup â désirer sous le rap¬ 
port de la facilité d’emploi. 11 arrivait souvent 
qu’un des circuits étant fermé, l’autre restait 
ouvert. Le modèle actuellement en usage, et qui 
marche très-bien, a été établi après de nombreux 
essais qui ont prouvé sa supériorité. (*). 
O Ce modèle de disjoncteur a été imaginé par M. lispar.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.