Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches graphiques sur les mouvements simples et sur les convulsions provoquées par les excitations du cerveau
Person:
Francois-Franck, A. Pitres
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29379/13/
EXCITATIONS DU CERVEAU. 423 
4» Inscription des mouvements respiratoires. — L’explora¬ 
tion des mouvements du thorax ou de l’abdomen nous a paru 
devoir.être laissée de côté dans ce genre d’étude : les excita¬ 
tions corticales produisent en effet des mouvements unilaté¬ 
raux (ou bilatéraux quand elles sont assez intenses), et ces 
mouvements, s’étendant aux parois thoraco-abdominales 
auraient modifié les indications respiratoires que nous avions 
en vue. 
C’est l’examen des variations de la pression intra-thoraci- 
que qui a été pratiquée, soit avec une simple sonde en gomme 
percée d’œillets latéraux et introduite dans la plèvre par une 
ponction sous-cutanée, oblique,'au niveau d’un espace inter¬ 
costal, soit avec un trocart à hydrocèle, soit avec une canule- 
trépan fixée à une côte, soit enfin à l’aide d’une ampoule à 
. air introduits dans l’œsophage (procédé de Ceradini-Luciani). 
Quel que fût l’appareil employé, on le reliait directement, 
par un tube de caoutchouc au tambour à levier enregistreur, 
ou indirectement en interposant un manomètre en U, chargé 
d’eau colorée, sur le trajet du tube de transmission de la 
pression. 
5° Inscription des variations de la pression artérielle. — 
Quand il s’agissait d’obtenir seulement l’indication du sens 
des variations, sans chercher de mesures absolues, nous nous 
servions de l’un des manomètres métalliques anéroïdes em¬ 
ployés dans le laboratoire et décrit dans le tome III de ces 
comptes rendus (Voy. Technique, p. 329, fig. 148 et 150). 
Ces manomètres permettant l’inscription à l’aide de la trans¬ 
mission par l’air sont, pour ce. genre d’expériences, d’un 
emploi plus commode, parce qu’on peut facilement inscrire à 
l’aide du tambour à levier les variations générales et cardia¬ 
ques de la pression à côté des autres tracés correspondant 
aux mouvements, à la respiration, etc. ; mais pour déterminer la 
valeur absolue des changements de pression, c’est au mano¬ 
mètre à mercure muni d’un flotteur que nous avons eu re¬ 
cours. (Voy. Description d’un manomètre à mercure modifié. 
Même volume, note XVI. ». 
Ces différentes explorations (mouvements des membres, 
changements de diamètre de la pupille, écoulement salivaire,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.