Bauhaus-Universität Weimar

400 a. d’arsonval. 
Ce régulateur diffère du précédent simplement en ce que 
la membrane, par son soulèvement, au lieu d’arrêter un 
écoulement le provoque, au contraire, en soulevant une sou¬ 
pape. La surface inférieure de la membrane est mise en 
rapport avéc le serpentin plein de pétrole par le tube (1). La 
tubulure inférieure du calorimètre étant raccordée avec un vase 
contenant de l’eau à zéro, la tubulure 'Supérieure de sortie de 
l’eau, est reliée au tube (3) du régulateur. Enfin, le tube (4) 
de ce même régulateur est mis en rapport avec le vase qui 
contient le flotteur. 
Fig. 121. — Régulateur à soupape. 
1. — Tube mis en rapport avec le 
liquide dilatable. 
2. — Masse métallique surmon¬ 
tant la membrane. 
3. — Tube d’arrivée du liquide. 
4. — Sortie du liquide. 
5. — Soupape que soulève la 
membrane. 
6. — Robinet de réglage. 
Le fonctionnement de l’appareil est facile à comprendre. 
L’eau à zéro ne peut traverser le calorimètre qu’autant que 
la soupape 5 du régulateur, est soulevée par la dilatation du 
liquide contenu dans le serpentin. Si la température du calo¬ 
rimètre tend à augmenter, cette soupape se soulève et l’eau à 
zéro entre dans le calorimètre, s’empare de la chaleur 
dégagée, mais avant de sortir du calorimètre, elle passe sur 
le serpentin régulateur qui ne la laisse s’échapper qu’autant 
qu’elle a acquis une température suffisante. Sans cela, en 
effet, elle refroidirait le serpentin, et la contraction du liquide 
qui y est contenu fermerait la soupape en supprimant tout 
écoulement. 
L’expérience a prouvé que la soupape ne fonctionne jamais 
par saccades, lorsque l’appareil est bien purgé d’air, et qu’au 
contraire, son degré d’ouverture est toujours exactement pro¬ 
portionnel à la quantité de chaleur dégagée en un temps donné.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.