Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches sur les effets produits par l`excitation du bout central du pneumogastrique et de ses branches sur la respiration, le coeur et les vaisseaux
Person:
Francois-Franck, A.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29376/79/
RÉFLEXES DU BOUT CENTRAL DU PNEUMOGASTRIQUE. 359 
transversale de la substance grise (Querleitung, Rosenthal) est 
plus grande que la résistance latérale. 
Si donc, l’excitation du laryngé supé¬ 
rieur L (schéma de la fig. 111) retentit 
sur l’appareil modérateur n° 1, situé du 
même côté du bulbe, elle pourra pro¬ 
voquer un réflexe cardiaque plus accusé 
que dans le cas où la voie centrifuge 
correspondante étant interrompue, cette 
excitation devra se transmettre à travers le 
bulbe sur l’appareil modérateur M2. 
Le même raisonnement s’applique au 
cas de l’excitation du bout central du pneu¬ 
mogastrique ; ici c’est toujours unique¬ 
ment en se transmettant d’un côté à l’autre 
du bulbe que l’irritation centripète d’un 
pneumogastrique (PS) peut provoquer le 
réflexe cardiaque modérateur ; les filets modérateurs (M1) 
du côté correspondant à l’excitation sont forcément sec¬ 
tionnés puisqu’ils sont compris dans le nerf coupé dont on ir¬ 
rite le bout central. Aussi, n’observe-t-on, comme nous l’avons 
vu, que très exceptionnellement l’arrêt réflexe du cœur avec 
l’excitation du bout central du pneumogastrique ; ce cas est 
tout à fait comparable à celui de l’excitation du bout central 
d’un nerf laryngé supérieur quand le pneumogastrique 
correspondant (M1) est sectionné. 
Il y a cependant une différence de degré entre le ralentis¬ 
sement réflexe consécutif à l’irritation centripète du laryngé 
supérieur, le pneumogastrique correspondant étant coupé et 
celui du bout central d’un pneumogastrique : sur un même 
animal, l'effet modérateur réflexe du laryngé comparé à l’effet 
modérateur réflexe du pneumogastrique se montre beaucoup 
plus notable. Gela tient sans doute à l’excitabilité plus grande 
des filets sensibles du laryngé supérieur que de ceux du pneu¬ 
mogastrique excité plus bas. 
Conditions qui modifient les effets cardiaques réflexes au 
laryngé supérieur. — Les remarques qui ont été faites dans 
le chapitre précédent relativement aux influences qui atté¬ 
nuent ou font disparaître le réflexe modérateur du cœur, 
Fig. 111. — Schéma du 
trajet des réflexes la¬ 
ryngés.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.