Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches sur les effets produits par l`excitation du bout central du pneumogastrique et de ses branches sur la respiration, le coeur et les vaisseaux
Person:
Francois-Franck, A.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29376/7/
RÉFLEXES DU BOUT CENTRAL DU PNEUMOGASTRIQUE. 287 
brusquement et se maintient un temps plus ou moins long. 
Ainsi, avec une ligature graduellement serrée, l’effet inspira¬ 
toire, débutantplus lentement, se prolonge davantage (fig. 73). 
Fig. 73. — Lenteur exagérée et amplitude plus grande des mouvements respiratoires, aus¬ 
sitôt après la ligature du pneumogastrique en EE. chez le lapin. (Courbes de la pression 
pleurale, Pr. PI. — K, expiration. .T, inspiration. S, signal électrique indiquant le moment 
de la ligature. 
En un mot, l’excitation traumatique produite par la ligature 
ou la section, règle, d’après sa rapidité et sa propre durée, la 
rapidité et la durée de la réaction inspiratoire. Ceci s’observe 
du moins chez les animaux qui, comme le lapin et les chiens 
de certaines races, ne réagissent pas d’ordinaire par des mou¬ 
vements généraux ; chez les animaux irritables, notamment 
chez le chat, le rapport signalé tout à l’heure, entre la durée 
d’application de la ligature et la durée du réflexe inspiratoire, 
ne se retrouve plus : l’inspiration brusque du début ne se 
soutient pas, et il se produit à sa suite une série de respira¬ 
tions rapides qui ne sont évidemment que des manifestations 
douloureuses: on les supprime avec l’éther et on voit s’établir 
alors le rapport indiqué. 
3“ L’effet inspiratoire immédiat provoqué par la ligature 
ou la section d’un pneumogastrique est le même, que le pneu¬ 
mogastrique opposé soit intact ou coupé. 
4" Chez le chien, la ligature produit le même effet quand elle 
est appliquée au pneumogastrique isolé et au pneumogastri¬ 
que uni au sympathique. 
5° Cette réaction inspiratrice n’est point ici considérée 
comme spéciale au nerf pneumogastrique ; on la retrouve 
quand on excite violemment et tout d’un coup un nerf de sen¬ 
sibilité générale: nous verrons plus loin (Chap. II) que la vé¬ 
ritable réaction respiratoire du pneumogastrique ne se produit 
qu’avec une excitation beaucoup plus prolongée. 
B. Effets respiratoires consécutifs à la ligature des Pneu¬ 
mogastriques. — 1° Ligature ou section d’un seul pneumogas-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.