Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches sur les effets produits par l`excitation du bout central du pneumogastrique et de ses branches sur la respiration, le coeur et les vaisseaux
Person:
Francois-Franck, A.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29376/106/
386 
FRANÇOIS-FRANCK. 
II. — Ligature ou section des branches afférentes au pneumogas¬ 
trique et excitation de leur bout central. 
1. La ligature brusque ou' l’excitation d’un nerf laryngé 
supérieur produit l’arrêt ou le ralentissement réflexe du 
cœur si l’un des pneumogastriques au moins est intact. Elle 
provoque aussi une inspiration immédiate suivie ou non 
d’arrêt de la respiration, et un resserrement réflexe des 
vaisseaux. 
2. L’effet cardiaque “est plus manifeste si le pneumogas¬ 
trique conservé est du même côté que le laryngé supérieur 
excité. Les anesthésiques et le curare atténuent ou suppriment 
ce réflexe. 
3. L’effet vasculaire constricteur de l’excitation suffit 
pour produire l’élévation de la pression, même si le cœur 
présente un certain ralentissement. 
4. L’anastomose de Galien contient des filets sensibles 
provenant de lamuqueusede la trachée et des grosses bronches, 
peut-être d’une partie de la muqueuse œsophagienne. Cette 
disposition anatomique, démontrée par la méthode wallé- 
rienne, peut être prouvée physiologiquement par les troubles 
respiratoires et le resserrement vasculaire que provoque 
l’excitation du bout supérieur du récurrent ou celle du bout 
supérieur de l’anastomose de Galien. 
5. Chaque poumon contient des nerfs sensibles qui se 
rendent au pneumogastrique correspondant. Sous l’influence 
des vapeurs irritantes, la respiration s’arrête plus ou moins 
complètement, les poumons se resserrent., et on peut observer 
des troubles cardiaques et un abaissement de la pression arté¬ 
rielle qui paraît résulter du resserrement des vaisseaux 
pulmonaires. 
6. Indépendamment des nerfs dépresseurs proprement 
dits, le cœur possède d’autres filets sensitifs qui cheminent à 
l’intérieur du pneumogastrique; pes fdets provoquent des 
arrêts réflexes de la respiration quand on irrite la surface 
interne du cœur* 
Il existe donc entre le cœur et le poumon une association 
nerveuse en vertu de laquelle les irritations provoquées dans 
l’un de ces appareils réagissent sur les mouvements de l’autre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.