Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches sur quelques points de l`innervation accélératrice du coeur
Person:
Francois-Franck
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29370/10/
82 
FRANÇOIS-FRANCK. 
apparaît en A; la pulsation indiquée par le trait vertical A 
arrive après un intervalle diastolique un peu plus court : or, 
il s’est écoulé jusqu’en A 1 seconde 1/2, à partir du début 
E de l’excitation. Encore faut-il noter que l’accélération s’ac¬ 
centue surtout à partir du point B. 
Si nous comparons au retard de cette accélération obtenue 
par l’excitation directe, celui de l’accélération provoquée chez 
le même chien par la compression carotidienne, on voit que 
dans ce dernier cas l’accélération arrive beaucoup plus rapi¬ 
dement que dans le premier (fig. 10). 
Fig. 10. — Actélération produite par voie réflexe (compression carotidienne). — La corn, 
pression est faite au point C et l’accélération arrive sans retard appréciable. — La 
pression P. F. s’élève de iS (minima) â 33 (maxima). 
J ai dit plus haut que la différence qui s’observe ici entre 
le retard de l’accélération produite par voie directe et celui 
de 1 accélération produite par voie réflexe (anémie brusque du 
cerveau? Schiff-Mosso, etc.), constituait un phénomène en 
apparence paradoxal. Nous sommes habitués^gnî^fÜt,, à con¬ 
sidérer comme beaucoup plus lentes à se produire les réac¬ 
tions réflexes que les réactions directement provoquées par 
l’excitation du bout périphérique d’un nerf. Ceci est vrai 
quand les excitations soit directes, soit réflexes, sont compa¬ 
rables. Mais quand nous agissons électriquement sur un nerf 
dans une première expérience et que nous provoquons dans 
un second essai 1 activité du même appareil nerveux par une 
excitation centrale toute différente, une perturbation brusque
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.