Bauhaus-Universität Weimar

CHAPITRE I°r. 
DISSOCIATION DES MOUVEMENTS DE L’IRIS ET DES VARIATIONS DE 
LA CIRCULATION CÉPHALIQUE (1). 
Mouvements subordonnés aux variations sanguines. — Dissociation des 
nerfs iriens dilatateurs et des nerfs vasculaires constricteurs : 1° au des¬ 
sus du ganglion cervical supérieur; 2» au niveau des nerfs ciliaires. 
1— Rapports des phases du resserrement des vaisseaux carotidiens et de la 
dilatation de la pupille sous l'influence de l’excitation du sympathique 
cervical. — Mouvements de la pupille chez les animaux morts d'hémorrhagie. 
— Mouvements de la pupille sans modifications de la pression intra-oculaire. 
— Conclusion : indépendance relative des changements de diamètre de la 
pupille par rapport aux variations de la circulation intra-oculaire. 
§ Ier. Mouvements subordonnés aux variations sanguines. 
La théorie qui subordonne les changements du diamèlre 
de la pupille aux différents degrés de réplétion des vaisseaux 
de l’iris repose sur un certain nombre de faits bien dé¬ 
montrés ; 
1° Tous les tissus vasculaires, dont la texture est assez 
souple, présentent des changements de volume directe¬ 
ment en rapport avec les variations de leur contenu sanguin. 
Ces gonflements et resserrements des tissus riches en 
vaisseaux sont, dans les conditions de circulation régulière, 
rhythmés avec la respiration qui agit mécaniquement sur la 
distribution sanguine périphérique, avec les battements du 
cœur qui déterminent la dilatation artérielle et avec le retrait 
consécutif des artères qui se vident dans les veines (2). 
Le volume des organes vasculaires est aussi et nécessaire- 
(1) Notes communiquées à la Société de biologie, le 28 juillet et le 3 août 
1878; — à l’Académie des sciences, le 22 juillet de la même année. 
(2) Voyez sur ce sujet notre travail Sur les changements de volume des 
organes dans leurs rapports avec la circulation périphérique. Comptes rendus 
du Laboratoire, 1876.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.