Bauhaus-Universität Weimar

26 
FRANÇOIS-FRANCK. 
§ 1er. Voies suivies par les filets sympathiques indo-dilatateurs 
médullaires, entre la moelle et le ganglion 1er thoracique. 
Les filets dilatateurs de l’iris fournis par la moelle peuvent 
être divisés en trois groupes convergeant vers le 1er gan¬ 
glion thoracique : ün groupe ascendant, un groupe trans¬ 
versal et un groupe descendant. 
1° Groupe ascendant. Quand on coupe, après avoir fait l’ou¬ 
verture latérale du thorax et sectionné les côtes au niveau 
de leur première courbure postérieure, les rameaux d’union 
entre les paires dorsales et la chaîne sympathique thoracique, 
en procédant de bas en haut, on constate les faits suivants : 
a. La section des rameaux communiquants dorsaux infé¬ 
rieurs, du 10' au 6% ne produit aucune modification du dia¬ 
mètre de la pupille.Ce résultat négatif est contrôlé par l’effet 
nul de la section totale du cordon thoracique entre les 6e et 7e 
rameaux communiquants. 
b. Quand on coupe successivement les 5e, 4", et 3e rameaux 
communiquants dorsaux, on observe, au moment de la sec¬ 
tion, si l’œil est exposé à un demi-jour, une légère dilatation 
de l’iris du même côté. Ceci indique déjà que les rameaux 
communiquants sectionnés contiennent quelques fibres irido- 
dilatatrices. On le démontre en procédant à l’excitation de 
leur bout périphérique attenant au cordon sympathique. 
Mais, pour faire cette expérience dans de bonnes conditions il 
laut éviter la diffusion des courants excitateurs employés. 
Dans ce but, je fais avec un fil métallique la ligature du 
rameau communiquant et je soulève, avec ce fil qui est en 
continuité avec l’une des électrodes, le bout périphérique que 
l’on doit exciter. Sur le trajet du nerf, au voisinage immé¬ 
diat de la première électrode, j’applique le second fil induit, 
pendant qu’un observateur examine la pupille par le procédé 
ordinaire, c’est-à-dire avec un fil de réticule tendu en avant 
de l’œil, entre les deux branches du blépharostat. De cette 
façon, je suis assuré que les excitations restent circonscrites 
au rameau excité. 
Or, les excitations du bout périphérique du 6' rameau com-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.