Bauhaus-Universität Weimar

1W MÄHE Y. 
secours. Depuis les belles expériences de Kœnig qui inscrivit les 
vibrationscomposéesd’une verge de Wheatstone suruncylindre 
tournant, il s’est ouvert aux physiciens des horizons nouveaux 
qui. ne resteront pas longtemps inexplorés. Quant à la physio¬ 
logie, elle doit, avant d’aborder les phénomènes complexes 
appliquer les procédés d’inscription à des phénomènes plus 
simples, loais, qui, pourtant ont échappé jusqu’ici aux movens 
d’observation. ■ .u» 
Nous bornerons ici l’Ixposécles moyens d’inscrire les 
mouvements des solides. Dans les applications de la méthode 
graphique dont 1 énumération a été faite jusqu’ipi, nous ne nous 
sommes pas trouvés aux prises avec les grandes difficultés ; les 
organes dont il fallait connaî tre le mouvement permettaient de le 
recueillir avec assez de facilité. Dans les chapitres prochains 
nous considérerons le mouvement de corps qui ne peuvent livrer 
aux appareils aucun point d’attache : je veux parler des liquides 
et des gaz dont les mouvements si variés sont la préoccupation 
incessante des physiologistes. Celte étude commencera par le 
cas le plus simple : l'écoulement des liquides à l’air libre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.