Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La méthode graphique dans les sciences expérimentales (Suite)
Person:
Marey, Jules É.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29357/18/
272 
MAREY. 
tesse moindre que celle gu’avait le corps choquant. Quant à 
la durée du choc, elle m’a semblé également brève dans tous 
ces cas, et presque inappréciable malgré l’extrême puissance 
des appareils (1). Ces expériences devront être répétées avec 
des vitesses plus grandes de rotation du cylindre et de trans¬ 
lation des mobiles. , 
D) Vitesse des actions musculaires. — Parmi les expériences 
qu’on peut faire sur les mouvements rapides, il en est une, 
fort intéressante pour la physiologie; c’est la mesure des vi¬ 
tesses des actes musculaires. 
Remplaçons le chariot qui sert aux expériences délicates 
par un mobile léger glissant entre les rails et muni d’un style; 
attachons à ce mobile une corde sur laquelle on exercera une 
traction plus ou moins brusque ; ce mouvement entraînera le 
curseur en dehors des limites de la longueur du cylindre, et 
une ligne sera tracée pendant le parcours du mobile sur les 
rails. . • 
Or, cette ligne représentera un mouvement accéléré dont la 
rapidité variera beaucoup suivant le sujet qui fait l’expé¬ 
rience (2). Il semble que la rapidité du mouvement que pro¬ 
duit le bras d’un individu ne soit pas en proportion du déve¬ 
loppement .musculaire, mais dépende de certaines qualités 
spécifiques de ses muscles : qualités qui se traduisent par 
une plus ou moins grande brusquerie d’action et dont nous 
verrons de remarquables exemples, quand nous comparerons 
la rapidité du mouvement produit par les muscles des oiseaux 
avec la lenteur que donnent ceux de la tortue. 
. Quant aux mouvements faibles et rapidés que produisent 
les muscles de petits animaux; les lapins, les rats, les gre- 
uouilles, il est préférable de les amplifier pour les inscrire; il 
sera question de ces mouvements .à propos de l'emploi des 
leviers inscripteurs. 
(1) Je n’ai pas terminé les recherches relatives à la durée des .chocs, suivant . 
les vitesses imprimées aux mobiles, et suivant la forme et l’élasticité des sur¬ 
faces de contact; ce sera l’objet d’études ultérieures, 
(2) Il laut avoir soin que la corde soit bien tendue j sans quoi, au moment de 
sa tension soudaine, il se produirait un choc qui altérerait la forme-du mouve¬ 
ment tracé. ’
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.