Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Expériences sur la résistance de l'air, pour servir à la physiologie du vol des oiseaux
Person:
Marey, Jules É.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29356/26/
240 
MAREY. 
Lorsqu’on veut se servir du chronographe, il faut, avec 
l’archet, mettre le diapason en vibration. Puis, au moyen 
d’une clef, on amène les contacts de platine à la rencontre 
du frotteur du diapason ; aussitôt le chronographe se met à 
vibrer. 
Fig. 116. — Disposition générale des appareils chronographiques. 
Comme il y avait avantage à n’écrire les vibrations du 
chronographe qu’à un moment donné, j’ai recouru à deux 
autres bobines électro-magnétiques qui produisent à volonté 
un mouvement de latéralité destiné à amener le style du chro¬ 
nographe en contact avec le cylindre. Ces bobines, plusvolu- 
mineuses que les autres, sont placées en arrière des petites, 
comme cela se voit dans les ligures 115 et 116. Un fer doux 
F, attiré quand le courant passe, fait baisser le style du chro¬ 
nographe, qui écrit alors sur le cylindre ; quand, au contraire, 
par la rupture du courant, l’aimantation du fer doux cesse, un 
ressort antagoniste produit un mouvement inverse qui éloigne 
le style du cylindre, et le tracé est interrompu. 
Ce chronographe, avons-nous dit, a besoin d’être réglé sur 
le nombre des vibrations du diapason, sans cela il serait en¬ 
tièrement rebelle à l’action des courants électriques. Dans la 
construction de l’instrument, ce réglage pourrait être fait
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.