Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La méthode graphique dans les sciences expérimentales
Person:
Marey, Jules É.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29355/28/
150 
MAREY. 
touchent les parties métalliques ; le courant est rompu quand 
le secteur isolant passe au-dessous d’eux. Après avoir dé¬ 
terminé, sans vitesse, la position des signaux de clôture et de 
rupture du courant, on cherche la position nouvelle de ces 
signaux quand le cylindre a toute sa vitesse (1). 
Fig. 79. — Tracé supérieur chronographe de 500 vibrations simples; les chiffres 1, 2, a, 4, 
marquent les temps correspondant «à -l/soo de seconde.—Ligne 1, H, instant de la rupture du 
courant de pile. La courbe qui, partant delà ligne inférieure, s’élève obliquement à la ligne 
supérieure, est le mouvement du style au moment où la désaimantation se produit. La du¬ 
rée du retard mesuré sur le chronographe dépasse Vsoo de seconde; c’est le retard de dé¬ 
saimantation. C, clôture du courant de pile : le moment où la ligne supérieure redescend 
au contact de l’inférieure correspond au signal d’aimantation; son retard est de V*00 de 
seconde environ. — Ligne 2 et 3. Diminution graduelle des retards de désaimantation et d’ai¬ 
mantation. 
Dans ces déterminations, M. Deprès a trouvé (fig. 79) des 
retards plus ou moins grands, dont il pouvait faire varier la 
durée ; dans certains cas, le signal de clôture du courant re¬ 
tardait de Vsooo (retard d’aimantation), tandis que le signal 
de rupture retardait de 7:,oo (retard de désaimantation). 
B) Détermination de la durée d’un phénomène. — Cette me¬ 
sure n’est autre que celle du temps qui s’écoule entre deux 
signaux dont l’un correspond au début et l’autre à la fin du 
phénomène dont on cherche à connaître la durée. Dans le cas 
cité plus haut, où deux astronomes mesurent la différence de 
longitude de deux méridiens, il mesurent en réalité une durée: 
il) La rupture d'un circuit de dérivation est employée pour forcer, à un mo¬ 
ment donné, le courant de pile à passer par le fond du cylindre, et à subir des 
clôtures et des ruptures alternatives.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.