Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les fonctions et les maladies du système nerveux, Vol. 2
Person:
Magendie, François
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29044/81/
( <7 ) 
Je pince une racine antérieure. L'animal a crié 
et s’est violemment débattu. 
Je pince une racine postérieure. La souffrance 
se manifeste au dehors par les mêmes signes, seu¬ 
lement l’animal parait souft'rir davantage. Il n’y a 
donc qu’une différence du plus au moins dans la 
sensibilité des deux racines. 
Répétons l'expérience sur une autre paire. Vous 
voyez combien il faut prendre de précautions pour 
saisir la racine antérieure sans froisser ni ébranler 
la racine postérieure. 
Je pince une racine antérieure. Ce sont exacte¬ 
ment les mêmes cris que tout à l’heure quand 
j’agissais également sur une racine antérieure. 
Non-seulement il existe de la sensibilité, mais celle 
sensibilité est très vive, et elle diffère peu de celle 
de la racine postérieure. 
Je pince une racine postérieure. Voilà toujours 
le même développement de sensibilité. 
C’est donc maintenant une question jugée, et si 
M.Cli. Bell eut avancé, comme on le prétend à tort, 
que les racines postérieures et non les antérieures 
président à la sensibilité, il eût avancé un fait que 
son expérience eût démentie. En effet, en pinçant 
ces racines, elles sont toutes les deux sensibles.Pour 
reconnaître la différence de leurs propriétés, il fal¬ 
lait les couper; or, c’est ce que RI. Bell n’a jamais 
fait, puisqu’il les a simplement pincées sur un 
animal récemment tué. 
Nous voilà assurés de nouveau de la sensibilité 
des deux racines. Il s’agit actuellement de prouver 
que la section de la racine postérieure abolit la
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.