Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les fonctions et les maladies du système nerveux, Vol. 2
Person:
Magendie, François
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29044/240/
ment fixée depuis quelque temps. Les divisions de 
la cinquième paire né .sont pas les seules qu'elle a 
envahies ; elle s'est également étendue à celles de 
la septième, surtout à la branche moyenne de ce 
nerf, laquelle, vous le savez, reçoit l'anastomose du 
rameau auriculaire. La malade comparait la dou¬ 
leur à des éclairs, a des décharges électriques, qui 
lui traversaient les nerfs. Elle est. devenue presque 
sourde de l’oreille correspondante au côté île la 
névralgie. 
L autre dame ne souffre que depuis un an. La 
douleur a dehnte par la langue, et c’est là tpi elle 
est restée presque toujours concentrée. Elle n’a 
fait, pardonnez-moi ce mot, que quelques excur¬ 
sions dans les autres branches de la cinquième 
paire et dans celles de la septième. Son point, fixe, 
c est le nerf lingual. Quand elle se propage à la 
face, elle semble sortir des canaux sous-orbitaires, 
inenlonnier ft frontal , poi r se répandre dans les 
divisions des nerfs du même nom. Du reste, chez 
cette dame, comme chez 1 autre, l'ouïe est affaiblie 
du côté où existe la névralgie. 
Je ne vous énumérerai pas tous les traitements 
qui ont été dirigés contre ces névralgies. Comme 
ils étaient le plus souvent violents, ils ne faisaient 
qu ajouter de nouvelles douleurs à celles qui exis¬ 
taient déjà. En résumé, ils n’ont procuré aucun 
soulagement. 
bien entendu que, chez ces deux daines, la pre¬ 
mière chose (jue Ion a faite a été de leur arra¬ 
cher les dents qui répondaient au côté de la dou¬ 
leur. C est là ordinairement le moyen auquel on a
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.