Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les fonctions et les maladies du système nerveux, Vol. 2
Person:
Magendie, François
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit29044/103/
( IW ) 
Coniine je viens déjà d expérimenter sur les ra¬ 
cines du côté droit, ce sera maintenant le lourdes 
racines du côté gauche. 
Je commence par m’assurer que les racines an¬ 
térieures et postérieures delà première paire lom¬ 
baire sont toutes les deux sensibles. C'est de toute 
évidence/Si la postérieure est plus sensible (pic 
1 antérieure, la différence est légère. Actuellement, 
je les isole et je coupe par le milieu la racine pos¬ 
térieure. Voyons quel est le degré de sensibilité de 
chacune des deux moitiés. 
Je pince le bout adhérent à la moede. L’animal 
a souffert comme si la racine n’avait pas été di¬ 
visée. 
Je’pince le bout correspondant au ganglion. 
Rien; pas le plus^léger t mouvement, pas la moin¬ 
dre apparence de douleur. 
Je vais répéter l’expérience, afin devoir si réel¬ 
lement les résultats sont aussi tranchés qu’ils me 
le paraissent. fJe dois mettre d’autant plus de ré¬ 
serve à les accueillir qu’ils sont tout-à-fa it d accord 
avec ceux que nous avons obtenus il y a un instant, 
et que par conséquent je suis peut-être un peu 
porté à les interpréter favorablement. 
Je saisis de nouveau le bout adhérent à la 
moelle : mêmes phénomènes que la première fois. Je 
suis sur d’avoir provoqué une sensation très vive, 
car l’animal est lont-à-coup passé du calme le plus 
parfait à une extrême agitation, dont il a peine à 
se remettre. 
Je pince l aulre bout : il est insensible. L insen¬ 
sibilité est la même dans le,ganglion, au-delà du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.