Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/548/
536 CORPS BIRÉFRINGENTS DE l’üEUF. 
fait suffit à lui seul à les distinguer des granulations de 
l’œuf. On arrive ainsi, dans cette recherche de la nature 
des corps de l’œuf, à n’avoir plus de ressource que dans les 
corps gras phosphorés. 
Mais avant de les examiner, il importe d’expliquer les 
causes de l’erreur où sont tombés les auteurs qui ont con¬ 
fondu les corpuscules vitellins avec l’amidon. 
Le fondement de cette méprise, c’est la supposition for¬ 
mellement exprimée, d’ailleurs, que les caractères optiques 
de 1 amidon « n’ont, jusqu’à présent, été constatés que dans 
• cette substance parmi les substances non cristallines ». 
On connaît, au contraire, un très-grand nombre de corps 
dans ce cas; les histologistes et les zoologistes connaissaient 
les belles préparations des croix que l’on obtient avec la 
cornée ou le cristallin des poissons, avec les coupes trans¬ 
versales des os , etc. D’ailleurs, Valentin (de Berne) a 
donné un catalogue très-étendu de ces substances (1). 
Nous comprenons moins le résultat de « l’opération 
décisive (2) » qui a consisté à transformer ce prétendu 
amidon en glycose ; peut-être faut-il incriminer la compli¬ 
cation même de cette opération. En effet, pour isoler les 
corpuscules, M. Dareste lave le vitellus à l’éther, rapide¬ 
ment « afin d’éviter la coagulation de la vitelline » ; puis 
lavage à l’eau; puis traitement par i’acide acétique < pen¬ 
dant trois mois » ; après ces trois mois, le dépôt est lavé, 
bouilli, séparé par décantation et Don par filtration « pour 
éviter la matière saccharifiable des filtres de papier». 
Telle est la substance qui, après traitement convenable, a 
réduit « sensiblement » la liqueur de Fehling. La réduc¬ 
tion opérée dans des circonstances si particulières 
s’expliquerait par trop de raisons, sans invoquer l’amidon» 
(1) Valentin, Die Untersuchungen der Pflanzen- und der Thiergewebe in 
polarisirtem Lickte. Leipzig, 1861. 
(2) Dareste, Comptes rendus de l’Académie des sciences, i” juin 1868.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.