Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/54/
42 
CHANGEMENT EN GLYCOSE. 
appréciables. Or, puisqu’on ne retrouve pas ce sucre 
éliminé par les urines, il disparaît donc dans l'orga¬ 
nisme. 
Comment expliquer cette différence? Évidemment les 
sucs digestifs avaient agi sur le sucre alimentaire et lui 
avaient fait subir quelque modification. Pour savoir de 
quelle nature était cette modification, je recueillis le 
liquide digestif, le suc gastrique; je fis une dissolution 
de sucre non plus dans l'eau, comme tout à l’heure, 
mais dans le suc gastrique, et je poussai la solution dans 
les veines. Le sucre, cette fois, fut assimilé; il n’apparut 
plus dans les urines. 
Ainsi le sucre est modifié par le suc gastrique : je crus 
d’abord que cette modification préalable était la con¬ 
dition de son absorption ultérieure. Je reconnus plus 
tard que la transformation digestive n’est pas physio¬ 
logiquement le résultat de l'intervention du suc gas¬ 
trique, mais d’un autre liquide, le suc intestinal. L’ac¬ 
tion exercée par le suc gastrique est un phénomène 
purement chimique que d’autres agents minéraux sont 
capables de réaliser. Il n'en restait pas moins vrai que, 
sous l'influence des sucs digestifs, le sucre de canne 
C,2H"0" se transforme en une substance différente 
quoique voisine par ses propriétés : c’est le sucre de rai¬ 
sin C,*H,20'2. 
La question n’en était qu'à son début. J’avais ap¬ 
pris que le sucre de canne se transforme dans le tube 
digestif en sucre de raisin. Mais que devient celui-ci? 
Comment disparaît-il et où va-t-il se rendre? Il fallait, 
pour répondre à ces desiderata, suivre le sucre dans son
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.