Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/528/
516 
SYSTÈME NERVEUX. 
» qui compose. Ces effets, considérés comme purement 
« moraux, ont quelque chose de physique et de matériel 
» qui permet, sous ce rapport, de les comparer avec 
» les efforts que fait l’homme de peine. » 
Le substratum physique et matériel, c’est ce que nous 
appelons les conditions du phénomène. Il n’y a que cela 
de matériel dans le phénomène, car l'expression com¬ 
binée et arrangée est métaphysique et vitale. Des phy¬ 
siologistes ont montré que les impressions sensorielles ou 
douloureuses et que les manifestations cérébrales s’ac¬ 
compagnent d’un échauffement appréciable, résultat de 
destruction ou d'oxydation du tissu nerveux. Cette des¬ 
truction du tissu pendant le travail cérébral se traduit 
encore par l’augmentation de l’excrétion d’urée (Byas- 
son, 1868), de l’acide carbonique, et par les modifica¬ 
tions que subit l’élimination des phosphates (Byasson, 
Mosler, Hodges Wood). 
Le système nerveux préside à ces phénomènes fonc¬ 
tionnels. Chez les êtres élevés en organisation, la mani¬ 
festation vitale et par conséquent la combustion destruc¬ 
tive qui en est la condition sont régies par l’appareil 
nerveux. On peut montrer que les fonctions des appa¬ 
reils nerveux sont réductibles à ces deux grandes divi¬ 
sions : le système de la destruction fonctionnelle ou de 
la dépense vitale, et le système de la synthèse organi¬ 
satrice ou de l’accumulation vitale.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.