Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/452/
440 
ERREUR DES SYSTÈMES. 
de Platon avait fait plus de tort à la science que celle 
d’Épicure. 
Celle, du reste, des deux doctrines qui a constam- 
ment perdu du terrain est la doctrine de la spiritualité 
de la vie. D'animiste elle est devenue vitaliste avec lՎ 
cole de Montpellier ; elle s’est encore assourdie avec 
Bichat en donnant naissance à la docti'ine des propriétés 
vitales. 
D autre part, la doctrine de la matérialité des phéno¬ 
mènes vitaux, tout en conservant son principe, devra 
s atténuer, comme nous l’avons vu plus haut, en recon¬ 
naissant une différenco de procédés physico-chimiques 
entre la nature vivante et la nature inanimée. 
Ainsi, la lutte déjà si vieille entre les deux théories ne 
tourne en réalité au triomphe définitif d’aucune d’elles. 
Les progrès des sciences ont toujours ce résultat d’affai¬ 
blir graduellement les premières conceptions systéma¬ 
tiques exclusives nées de notre ignorance. L'inconnu 
fait seul leur force; à mesure qu’il se dissipe, les théories 
opposées disparaissent et laissent la place à la vérité 
scientifique, qui doit toujours être le fruit de l’obser¬ 
vation et de l’investigation des phénomènes de la nature. 
Ce sont donc les expérimentateurs et les investigateurs 
qui ont cultivé la science en se tenant en dehors des vues 
philosophiques spéculatives, ce sont ces hommes qui ont 
été les véritables instruments du progrès scientifique. 
C’est leur phalange que nous allons voir marcher main¬ 
tenant d’une manière presque exclusive à la conquête 
de la nature vivante. Ce triomphe définitif de l’esprit 
scientifique d’observation et d’expérimentation sur
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.