Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/439/
BORDEU. 
427 
rait trouver ses origines bien avant celte époque. Bar¬ 
thez admet l’existence d’un principe unique, le principe 
vital, distinct de l’Ame et du corps, capable de régir tous 
les actes de la vie. Quant à la nature de ce principe : 
force, Ame, archée, être, mode ou substance, elle est 
impossible et inutile à déterminer d’après la prudente 
restriction établie par Barthez lui-mème. Cette force 
vitale est inaccessible ; elle échappe et s’évanouit lors¬ 
qu’on veut la saisir. Cependant, en approfondissant les 
écrits de Barthez, on ne tarde pas à se convaincre que 
cette puissance est une forcesuprème (avec tout le vague 
que comporte cette expression de force en dehors de la 
mécanique) qui régit des forces subalternes : les unes 
motrices (forces de resserrement, d’élongation, de situa¬ 
tion fixe, tonique); les autres sensitives: sensibilité sans 
perception, sensibilité avec perception. 
Bordeu (I722-177G) éclaircit celte notion très- 
obscure dans Barthez, en considérant « le corps vivant 
» non comme une masse froide et inanimée, mais comme 
>» une substance vivifiée par un esprit recteur qui domine 
» sur toutes les fonctions, et les fait pour ainsi dire sor- 
» tir de leur existence passive et corporelle ». 
Si l’on voulait comprendre le lien réel qui unit toutes 
ces conceptions et caractérise leur illusion commune, il 
faudrait dire que toutes ont cherché l’explication méta¬ 
physique des phénomènes vitaux, et non pas leur expli¬ 
cation immédiate, et que toutes se sont adressées à des 
principes extérieurs au corps vivant, et non à la consti¬ 
tution et aux propriétés de cette matière vivante.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.