Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/350/
GÉNÉRALITÉ DE LA DIGESTION DES FÉCULENTS 
décomposition joue, plus ou moins lentement, le mène 
rôle que la diastase. 
En résumé, la digestion des matières féculentes qu'c 
a localisée dans le canal intestinal des animaux est une 
opération qui présente la plus grande généralité. Elle est 
commune aux deux règnes. Elle existe dans la germi¬ 
nation, dans la végétation, dans le développement em¬ 
bryonnaire. Elle existe non-seulement chez l'être vivant, 
mais en dehors de lui, dans le monde minéral. Elle se 
réalise par des moyens différents dont l’origine ne doit 
pas nous préoccuper, mais dont l’essence ne fait pas de 
doute. Ce sont des actions physico-chimiques qui partout 
obéissent aux forces générales de la nature. 
§ II. — Ferment inversif, oc ferment digestif des matières 
SCCRÉES DANS LES ANIMAUX ET LES VÉGÉTAUX. 
Nous avons vu se réaliser à propos de la digestion des 
matières féculentes la très-ancienne conception de Van 
Helmont qui assimilait la digestion à une fermentation. 
C’était là une hypothèse obscure, car son auteur ne pou¬ 
vait avoir que des idées extrêmement confuses sur les 
faits qu’il rapprochait. Néanmoins cette assimilation 
était heureuse : elle contenait une certaine part de vérité 
que nos recherches modernes ont fait ressortir. Willis 
et Descartes avaient accepté avec raison cette vue de 
l’esprit et l’avaient même étendue singulièrement : pour 
eux, toutes les actions et les perturbations vitales étaient 
le résultat d’une série de fermentations qui présidaient à 
tous les phénomènes. Le rôle des physiologistes de notre
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.