Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/217/
CRITIQL'K DK CfcTTK 11IKOH1K. ^05 
définitive. Cependant, je le répète, il est déjà possible 
d’entrevoir les routes nouvelles, et je compte, quant à 
moi, vous faire connaître quelles idées l’étude et la 
méditation de ces problèmes a fait naître dans mon 
esprit. 
lui théorie de Lavoisier, lumineuse dans son principe, 
fausse dans son expression, consistait à assimiler la res¬ 
piration a une combustion véritable, et à assigner le 
poumon comme lien de cette combustiou. Malgré les 
restrictions que Lavoisier laissait subsister sur ce dernier 
point, quelques-uns de ses contemporains et de ses suc¬ 
cesseurs ont été à cet égard moins prudents et plus 
affirmatifs. L’oxygène introduit par la respiration péné¬ 
trait dans le poumon, y rencontrait le sang, brûlait son 
carbone et s’échappait à l'état d’acide carbonique. 
Chacun de ces points a été examiné successivement 
et contredit : d’abord la localisation dans le poumon, 
puis la combustion des matériaux du sang, la com¬ 
bustion du carbone. 
Qu'est-ce qui a fait dire que la respiration était une 
combustion? 
Dans la combustion du carbone, telle qu’elle s'accom¬ 
plit dans les foyers, l’oxygène se fixe sur le charbon et 
fournit un égal volume d’acide carbonique : il y a en 
môme temps dégagement de chaleur. 
Or, l’air qui entre et l’air quisort du poumon ont,sui¬ 
vant Lavoisier, respectivement la composition de l'air 
qui entre dans un foyer et qui en sort. 
Plus tard, Dulong et Desprelz firent une tentative 
qui leur parut vérifier indirectement la théorie régnante.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.