Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons sur les phénomènes de la vie communs aux animaux et aux végétaux, Tome 2. Edité par Albert Dastre
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28998/102/
90 ÉVOLUTION CHIMIQUE DES ALIMENTS. 
être, seul, utilisé directement. Nous voyons, dès lors, 
que le ternie A'évolution chimique est exact dans toute 
sa rigueur, puisque les matériaux de l'organisme doi¬ 
vent passer en partie par un chemin tracé d’avance, 
dont la formation sucrée ou glycosique est une étape 
nécessaire. 
Les faits précédemment exposés montrent qu’il se 
forme dans l’œuf de la matière sucrée, ou glycose. 
Il nous reste à déterminer le mécanisme de cette for¬ 
mation. 
J’ai commencé par chercher la matière glycogène 
dans l’œuf de la poule. Pour cela, deux procédés peuvent 
être mis en usage : le procédé histologique et le procédé 
chimique. Le procédé chimique consiste à employer les 
moyens convenables pour extraire en nature la matière 
glycogène. Il est le plus certain et doit être employé 
toutes les fois qu’il est applicable. Nous avons dit com¬ 
ment on pouvait extraire le glycogène du foie et des 
tissus en général. La préparation au charbon consiste à 
faire macérer dans l’eau bouillante les tissus broyés; on 
ajoute du charbon animal et l’on ßltrele liquide. Celui-ci 
présente une couleur opaline due à la solution de matière 
glycogène. L’alcool absolu précipite la substance que 
l’on peut séparer et sécher. On peut encore préparer la 
matière glycogène par une solution d’iodure rouge de 
mercure dans l’iodure de potassium. On fait bouillir 
avec de l’eau le tissu broyé ; on exprime le liquide et 
l’on y verse alternativement de l’acide chlorhydrique 
par petites portions et de l’iodure mercurique. On pré¬ 
cipite ainsi les matières albuminoïdes, et ia filtration
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.