Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, faites au collége de France: Cours du semestre d'été 1855
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28997/368/
360 
RÉACTIONS 
pr iété d’acidifier le réactif graisseux chez tous les ani¬ 
maux; nous avons constaté cette réaction avec le tissu 
pancréatique de l'homme sain (supplicié) ou malade, 
des oiseaux, des reptiles et des poissons. Nous avons 
constate en outre que cette propi iélé de rougir en dé¬ 
composant le réactif se manifeste avec d'autant plus 
d’intensité que les phénomènes de la digestion sont 
eux-mêmes plus intense« ; que chez les chiens, celte 
propriété est plu« active au moment des digestions 
que dans l'intervalle ; que généralement chez les oi¬ 
seaux, cette propriété est plus active que chez les 
mammifères; que chez ces derniers, elle est plus ra¬ 
pide que chez les reptiles; et enfin, nous avons vu 
que pendant le sommeil hibernal où la digestion s’ar¬ 
rête complètement, le tis'ii pancréatique, chez certains 
animaux, perd cette propriété qui revient ensuite au 
moment où les phénomènes de la digestion se réta¬ 
blissent. 
Il existe donc dans le tissu pancréatique, la mémo 
matière active que dans le suc sécrété, matière qui 
communique a ce dernier liquide toutes ses propriétés; 
et l’on peut, en prenant ie tissu du pancréas, en faire 
des espèces d'infusions qui ont tous les caractères 
du suc pancréatique lui-ménic. 
Il résulte de cela que le principe actif des glandes 
intestinales n’est pas dans le sang, mais dans l’organe 
lui-même. Nous savons déjà qu’on peut faire des sa¬ 
lives artificielles, du suc gastrique artificiel; nous ve¬ 
nons de voir qu’on peut faire également du suc pan¬ 
créatique artificiel ; tandis qu'on n’aurait pas de l’urine
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.