Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, faites au collége de France: Cours du semestre d'été 1855
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28997/367/
I)l SIC PANCREATIQUE. 3ß9 
avons si souvent émise, <|iie ta physiologie conduit à 
des disliuclions (pie i'nnalomie n’avait pas fait prévoir. 
Mais à l’aide de ce même réactif, nous pouvons 
résoudre une autre question, celle de savoir si les 
glandes de Brunner sont on non des glandes analogues 
au pancréas. Ces glandules sont placées dans le duo¬ 
dénum aussitôt après le pylore, dans l'épaisseur des 
parois intestinales ; il nous tant donc prendre ces 
glandules, les mettre sous une lame de verre avec 
le réactif et voir comment elles se comportent. Nous 
avons vu que ces glandules ne donnent pas la réaction 
du pancréas, elles sont plutôt analogues aux glande» 
salivaire» et fournissent un liquide très visqueux quand 
on le met avec de l’eau. 
tic. 4»j — Coupe de r in latin »/'mm chien pour montrer les q landes 
de Urunner, grossies cinq fois. 
couche muqueuse de h tunique intestinale; — 'J*3snt r.laude de 
Hrunner;— />, h. 6, rouelle (’tamhdaire située au-dessous île la enurhe 
musculaire ;— m , m, couche musculaire ;—p, p, couche péritonéale;_ 
c-, tissu cellulaire làclte qui sépare la couche (glandulaire de la couche 
musculaire. 
Nous avons, avec la même réaction, pu rechercher 
et localiser le pancréas dans les animaux où cct organe 
s/avait pas été nettement déterminé. Car nous devons 
dire d ahord que le tissu du pancréas posse de ceitc pro-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.