Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, faites au collége de France: Cours du semestre d'été 1855
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit28997/165/
• SAGES iHlMlQtfcS. 157 
sur les aliments amylacés, et «pie, par conséquent, 
elle a un rôle à remplir dans les actes chimiques de la 
digestion. Quand on voulut répéter la même expérience 
avec la salive parotidienne des chiens ou «les chevaux, 
on ne trouva plus du tout le même eilet ; la saccharifi¬ 
cation de l’amidon ne s'opérait plus. Quand on voulut 
rechercher sur des chiens ou des chevaux clans leurs 
salives parotidiennes, sous-maxillaire ou sublinguale, 
on ne trouvait plus cette préteinlue matière active, et 
l’on reconnut qu’aucuue d’elles ne jouissait du pouvoir 
qu on avait trouvé dans la salive mixtechez l’homme. 
Il y avait Jonc là îles faits contradictoires; et il en est 
souvent ainsi eu physiologie, surtout quand on n’a pas 
soin de se placer dans «les conditions exaclemeniidcn- 
tiques. D'où pouvaient «loue provenir les différences 
obtenues dans les résultats? 
On avait vu que les salives prises i«olém«*nt n’avaient 
aucune action sur la fcculc, il fallait se demander si 
leur action ne résultait pas de leur mélange, .l’ai donc 
pris les trois salives obtenues a l’état pur chez les 
chiens, je les ai mélangées, et j’ai trouvé «pi'ellcs n’a¬ 
gissaient pas plus après leur mélange qu'auparavant.Ce 
n était donc pas dans les glandes salivaires mêmes «ju’il 
fallait chercher le principe actif en question. 
Toutefois je n’avais pas obtenu ainsi la salive mixte 
naturelle, car le mélange de c«'s trois salives ne con¬ 
tenait évidemment pas le produit et la s«>crétion des 
petites glandules buccales. Pour avoir l'action réelle 
de la salive mixte des animaux sur l’amidon, il fallait 
se procurer de cotte saliv«* mixte, et nous avons vu
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.