Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Recherches expérimentales sur la régénération des nerfs séparés des centres nerveux
Person:
Philipeaux, J.-M. A. Vulpian
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit27646/39/
381 
le nerf et l’on galvanise le bout périphérique ; il y a des contractions très- 
rives dans les muscles animés par le nerf. On enlève une petite partie du 
nerf, qu’on étudie à l’aide du microscope. Les tubes nerveux sont rétablis; 
ils sont de largeur très-variée, mais tous, ou à peu près, sont beaucoup 
moins larges que les tubes nerveux du côté opposé; il y en a même, et en 
quantité, qui, par leur étroitesse, les varicosités qui se forment de distance 
en distance et l'absence d’un double contour bien visible, ressemblent à des 
tubes médullaires. Bien que le nerf n’ait pas été excité au-dessus du point 
de réunion, avant la section, cependant la sensibilité de la partie inférieure 
amontré que l’ébranlement nerveux, déterminé artificiellement, se propageait 
assez librement au travers de ce point de réunion. Toutefois la poule mar¬ 
chait encore sur la face dorsale des doigts repliés. 
Le 12 août 1859, on sacrifie cette poule : elle boitait et marchait toujours 
sur la face dorsale des doigts repliés en flexion exagérée. 
Aussitôt après qu’on lui a coupé la tête, on met à nu le nerf sciatique : il 
y a encore un renflement très-marqué sur ce qui adù être le bout supérieur. 
Le bout périphérique a repris à peu près complètement sa teinte blanchâtre, 
nacrée. On galvanise la partie périphérique avec la pince de Pulvermacher, 
après avoir soigneusement isolé cette partie des tissus sous-jacents en la sou¬ 
levant sur un tube de verre. II y a très-manifestement des mouvements dans 
l’extrémité de la patte et dans les muscles de la jambe. 
On examine les tubes nerveux du bout périphérique : ils sont tous remplis. 
Quelques-uns, assez nombreux, ont évidemment repris leur largeur et leur 
aspect ordinaire, mais le plus grand nombre sont encore plus étroits que 
dans l’état normal; plusieurs sont très-étroits. On en voit qui sont vari¬ 
queux. 
La partie supérieure du nerf est formée de tubes de dimensions très-va¬ 
riées. Les deux bouts paraissaient réunis parfaitement; mais en regardant 
avec soin le lien de jonction, on voit que les deux extrémités ne se sont pas 
rapprochées rigoureusement bout à bout. Il y a comme une disposition en 
natte entre deux ou trois faisceaux de tubes. 
DEUXIÈME PARTIE. 
Toutes les expériences dont nous avons publié la relation ont été 
faites sans parti pris d’avance, et ce n’est qu’après avoir constaté les 
résultats avec la plus grande exactitude que nous les avons enregis¬ 
trés. On peut donc accepter avec confiance la conclusion qui en dé¬ 
coule naturellement. On pourra être étonné qu’un nombre assez
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.