Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Mécanisme de la physionomie humaine ou analyse électro-physiologique de l'expression des passions. Texte: Deuxième partie (partie scientifique), Troisième partie (partie esthétique). Deuxième édition
Person:
Duchenne (de Boulogne), G.-B.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit25061/185/
PARTIE ESTHÉTIQUE. — DEUXIÈME SÉRIE. 187 
tandis que, dans d’autres circonstances et dans les simples 
rapports avec la société, on sourit poliment des lèvres, alors 
môme que l’on est mécontent ou que l’âme est dans la tris¬ 
tesse. — Lorsque j’ai fait l’expérience qui est le sujet de la 
figure 84, mon modèle était de très mauvaise humeur; 
son regard était froid et les coins de sa bouche un peu abaissés 
(cachez, du côté gauche, la moitié de la bouche et la partie 
inférieure de la joue). Dès que j’eus produit la contraction 
légère du grand zygomatique gauche (cachez les parties sem¬ 
blables du côté opposé), le sourire faux de lady Macbeth, 
dans la scène ci-dessus décrite, se peignit sur sa physio¬ 
nomie. 
L’électrisation, dans cette expérience, a été parfaitement 
limitée au grand zygomatique droit; aussi les paupières 
de ce côté sont-elles restées immobiles, comme du côté 
opposé. J’ajouterai que l’excitation électrique au maximum 
peut être également bien localisée dans le grand zygoma¬ 
tique de cette jeune fille, et que ses paupières n’en éprouvent 
aucun mouvement, et que l’on ne voit pas, chez elle, de 
rides rayonnantes se former au niveau de l’angle externe de 
l’œil, comme chez le vieillard des figures 80, 82, parce que 
ces rides sont des lignes expressives secondaires qui n’ap¬ 
paraissent qu’à un certain âge ou chez des sujets très 
amaigris. 
Cette électrisation exacte du grand zygomatique permet 
ici d’exposer l’étude de l’inlluence expressive réciproque de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.